J'entends certains dire l'or ne rapporte rien et ne rapportera rien. Même certains goldbugs pensent que l'or n'est qu'une protection du capital, rien de plus.

Eh bien, je fais un scénario différent ( mais je ne conseille rien et ne prévois rien !!! Je dis juste ça comme ça, comme pour tous mes articles ! )

Imaginons que ce qui se passe actuellement est un accord tacite : les Etats, les banques centrales ou commerciales, et certains autres investisseurs ont besoin de cash ( pour se (re)financer, faire croire que tout va bien, rembourser leurs dettes, combler leur déficit, voire investir ). Donc ces derniers revendent leur or, à prix faible car ils ont le couteau sous la gorge. En plus ils pensent que l'or n'a aucune valeur mais ils sont avides de dollars, d'euros ( ils en sont addicts peut-être ; pour eux les devises sont peut-être une panacée ? Ils en cherchent frénétiquement en espérant résoudre tous leurs problèmes ). De l'autre côté il existe des goldbugs ( les bons gestionnaires qui ont des économies et une capacité d'épargner voire de prêter ). Ceux-là donnent les liquidités dont manque "l'économie", en échange d'or. L'or passe des vendeurs, en manque de liquidités, aux acheteurs regorgeant de liquidités. La soif actuelle de liquidités est telle que les vendeurs bradent leur or pour des liquidités.

( PS : regardez d'ailleurs ce qui se passe en Chine. Les Chinois ont beaucoup de liquidités, et ils achètent l'or de l'occident semble t-il )

Toutefois dans ce scénario, tôt ou tard, les vendeurs se rendront compte de leur erreur, soit qu'ils n'aient plus besoin de liquidités, soit qu'ils réalisent que ce jeu est sans fin, soit qu'ils s'aperçoivent qu'ils ont de moins en moins d'or, soit qu'ils commencent à douter de leurs devises. Alors, dans cette hypothèse ( totalement saugrenue, comme vous le savez ), l'or rebondira simplement en retournant à sa juste valeur, et les golbugs feront des bénéfices.

Les goldbugs sont à l'heure actuelle rien de plus que des opportunistes qui jouent sur le fait que les vendeurs ont besoin de liquidités pour combler les déficits liés à leur mauvaise gestion.
De manière plus métaphorique, les goldbugs prêtent leurs devises en échange d'or...