Depuis le début, le mouvement des gilets jaunes est un coup monté. Qui a lancé les gilets jaunes ? Comment ?

Une pétition ? Il y en a des milliers tous les ans...

Une réflexion sur Facebouc ? Des millions...

Un coup de gueule de Jacline M. ? 6 millions de vues en quelques jours alors que des tas de passionnés se crèvent pendant des années à écrire ou dire des tonnes de trucs intéressants pour une dizaine ou max un millier de vues ? Alors que certains en plus, paient le site pour mettre en avant leur publication, et qu'il leur faut des mois pour se faire une mailing list et des abonnés ?

Bien sûr, c'est possible, mais avec le soutien des réseaux sociaux et des médias. Il est très facile et commun pour eux de mettre en avant les liens qu'ils veulent populariser. Il eur est tout aussi facile de discréditer un mouvement. Mais en général, quand ils veulent faire disparaître une rumeur... ils évitent tout simplement d'en parler ! Ce qu'ils n'ont pas fait, au contraire ! Les médias et les réseaux ont alimenté la rumeur avant même que les faits ne se déroulent. Quand on a l'habitude du fonctionnement des médias ( et de la propagande ), on comprend tout de suite que leur objectif était de soutenir ces manifestations.

Pourquoi les médias ont ainsi soutenu les gilets jaunes ? Les hypothèses sont nombreuses. Il est vrai que ces histoires ont pu détourner l'attention d'évènements importants : crise économique et financière, pacte de Marrakech, budget européen, tensions géopolitiques... Oui mais cela ne suffit pas. Expliquer et justifiier la crise à venir ? Moui, pourquoi pas : la consommation va baisser, ce qui servira d'excuse pour justifier la baisse de la croissance, mais il ne serait pas très avisé de faire des manifs juste dans ce but... Faire monter le FN ? ( https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Sondage-Ifop-Marine-Le-Pen-profite-des-gilets-jaunes-1592253 ) . Ca devient plus intéressant...Les médias ( quasiment tous d'ultra gauche ) sont terrifiés par le FN. Et  dans cette hypothèse, on comprend mieux les accusations des journalistes vis à vis des gilets jaunes, du RN, et des revendications. Le lobby pétrolier ou le lobby de l'automobile ?

Toutefois, cela ne suffit pas...

Oublions les tentatives de reprise du mouvement par les syndicats divers et variés, ou certains partis politiques ( comme les Soumis ).

Que veulent les gilets jaunes ? 2 ou 3 conneries en vérité.Et en vérité, on ne sait pas trop... Tout dépend de quel gilet jaune on cause. L'un voudra la baisse des taxes ( sujet intéressant mais pas du tout essentiel ), l'autre l'augmentation des retraites et du SMIC ( on peut toujours les monter, reste à savoir si on pourra les payer ), etc. A la base... Oups, je viens de me rendre compte qu'on ne connaît pas la base... Alors disons "il semblerait que" le problème soit le ras le bol de la classe laborieuse, de la classe moyenne ( voir mon précédent article ). Ras le bol contre la fiscalité, contre la dégradation des conditions de travail ou du niveau de vie.

Mais la majorité du temps ils ne s'attaquent pas au système : aucune revendication contre la mondialisation, l'union européenne, la financiarisation, et la propagande maçonnique ( migration, théorie du genre, féminisme, libéralisme, scientisme, aculturation ). Le système n'a rien à craindre donc des gilets jaunes. Les multinationales s'en porteront bien, les paradis fiscaux aussi. Les critiques contre la dette, l'obsolecence programmée ou la société de consommation sont plutôt peu présentes ( alors qu'il s'agit là des 3 piliers de notre monde pourri ).

Les gilets jaunes sont castrés depuis la naissance : le mouvement se vante d'être non violent. Comme ça au moins les politiciens sont tranquilles et les multi-nationales aussi. Il est vrai que les forces de l'ordre ont instauré par contre une violence contre les gilets jaunes, ou en se déguisant en casseurs... dans le but justement d'inciter les gilets jaunes à manifester mais sans jamais prendre le risque de faire tomber le système. Grâce aux gilets jaunes, les politiciens français ont pû passer leur hiver bien au chaud à la maison ! https://www.youtube.com/watch?v=YNAi8OjxHTA&feature=youtu.be

Les Français veulent une révolution... mais pas trop ! Entre les assistés qui veulent continuer à être assistés, les profiteurs qui veulent continuer à profiter, les consommateurs addicts qui ne peuvent pas s'empêcher de consommer, et les commerçants qui veulent continuer à vendre pour ne pas faire faillite, il y a peu de place pour les révolutionnaires... Jusqu'à ce que ce système explose... brutalement ou de manière contrôlée ( d'où peut-être les gilets jaunes ).

Pas non plus de propositions pour améliorer le budget de l'Etat. J'en ai proposé par le passé des dizaines pour économiser des milliards ( des exemples ? Supprimer la redevance télé 5 milliards, idem pour le cinéma, les journaux, les chansons. Supprimer l'AME, revoir la CMU, sortir de l'UE : des centaines de milliards...! )

Comme je le disais depuis le début, les gilets jaunes n'emmerdent que les autres gilets jaunes !

Voici donc mon hypothèse : les gilets jaunes servent à préparer la prochaine révolution. La France est en défaut de paiement ( mais personne ne le sait encore ). L'austérité ça ne marche pas, surtout quand on est déjà à bloc d'austérité. Augmenter les impôts ça marche pas non plus quand on franchit un seuil. Le problème est que la France se trouve dans la situation que j'avais prévue il y a 15 ans : surendettée, avec des déficits ( et plus de revenus ) et avec une croissance nulle ( voire une récession ) elle ne peut plus payer. La solution est simple mais pas démagogique : on arrête l'assistanat. Donc finis le chômage, l'AME, la CMU, l'AAH, la retraite, et les milliers d'allocations dont la France a le secret.

La France était dans le déni, et doit basculer dans le monde d'après