Concrètement on est en bulle. Donald Trump est content. Grâce à ça il va être réélu. Beaucoup de gérants sont contents car ils ont gagné beaucoup, et plein de pigeons sont contents d'acheter sur les sommets.

Mais personne ( sauf les pigeons qui sont plus nombreux mais qui ne comptent pas, lol ) n'a intérêt à une poursuite d'une hausse exponentielle dont tout le monde sait :

- qu'elle ne repose sur aucun fondamental

- que plus ça montera, plus ça pètera fort.

Or Donald Trump n'a pas réglé grand chose sur le plan commercial avec les Chinois dans les faits, mais sur le plan médiatique il se présente comme vainqueur. Il a annoncé qu'il allait s'attaquer à l'Europe. Ca a déjà commencé. Toutefois désormais il peut se permettre de faire des demandes grandiloquantes contre les Européens. Les marchés baisseront peut-être mais ce ne sera pas grave vu leur niveau actuel. Au contraire, ce sera plutôt bénéfique.

A l'automne, Trump espère être réélu. Il devra donc régler le problème d'ici là...

 

MAJ du 20/02 :

J'expliquais qu'il y a eu d'inquiétants signaux d'Hindenburg Omen.

 http://lettredamien.canalblog.com/archives/2020/02/19/38039268.html

On pourrait et on devrait utiliser d'autres méthodes d'analyse qui corroborent ces signaux. Il en existe beaucoup, j'en ai beaucoup parlé. En voici un autre :

En outre, comme j'en parlais aussi, certaines zones géographiques ou secteurs soit on déjà baissé ( depuis 2018 ) ce qui confirme les propos de C. Gave, soit font des figures d'indécision ( la sortie par le bas n'est pas toujours certaine, mais à surveiller ), soit ont connu une valorisation exponentielle ( donc sont en bulle et toute bulle finit par craquer )

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2020/02/19/38039193.html