Le titre aurait pu être "euphorie ou pas euphorie ?". La réponse aurait été plus simple : oui il y a euphorie. Mais le krach devrait survenir quand l'euphorie cessera, et ça c'est dur à dire...

Il est vrai que cela fait un moment qu'il y a euphorie. Rappelez-vous l'an dernier : l'euphorie se termina en panique durant l'été, avec excès baissier... Il s'en suivit une nouvelle phase d'euphorie avec excès haussier. Là où nous sommes actuellement !

Comment être objectif quand on parle d'euphorie. Certains vous parleront de fondamentaux. Ce serait trop long pour en parler et surtout très compliqué. En effet, il faudrait passer beaucoup de temps à éplucher les chiffres, sachant que le problèmes avec les résultats et les statistiques, c'est que les chiffres réels et détaillés sont difficiles à obtenir ( sont-ils exacts ou pas ? etc. ) et surtout on les obtient avec 3, 6 ou 12 mois de retard...

Le coronavirus dans tout ça ? Bah c'est un nouveau virus. On en a déjà eus... on en aura d'autres... Il aurait pu servir de cygne noir, c'est à dire non pas justifier un krach, mais tel une goutte d'eau, il aurait pu faire déborder le vase. C'est tout simplement pour ça qu'il y a eu une panique. Le marché est-il rassuré par les nouvelles sur ce virus ? Non, le marché est rassuré par les injections des banques centrales...

En réalité, les marchés sont surachetés. Rien ne justifie de tels cours si ce n'est qu'il y a injections monétaires et que les gérants n'ont pas grand chose d'autre à faire qu'acheter ce qui a déjà monté...

C'est ce qui se passe par exemple sur Tesla, la nouvelle star du moment, après apple, amazon,facebook, etc... Donc je vous propose cette vidéo pour plus de détails :

En fait quand je regarde les cours de diverses actions je constate deux choses : soit on assiste à des hausses exceptionnelles depuis un certain temps ( les arbres montent-ils jusqu'au ciel ? ), soit à des plats désespérants depuis 20 ans ( du type air france... ). Bon bien sûr il y a des actions en chute ( ce qui est super passionnant comme remarque... ). Ce qui est dérangeant c'est qu'on ne comprend pas ce qui se passe. Prenons donc l'exemple de Tesla qui est bien plus valorisé que toutes ses concurrentes... qui elles même stagnent ou s'écroulent comme des châteaux de carte. Où est la logique ???

C'est d'ailleurs ce que je n'aime pas chez M. Cheron ( voir vidéo ) : ben oui, on a assisté à de superbes hausses car tout monte. En fait c'était la même chose en 2000 : tout était haussier, on pouvait acheter n'importe quoi et gagner encore... Ca peut marcher mais combien de temps ? Et ça peut aussi rechuter lourdement sans qu'on puisse réagir ( même avec des stops d'ailleurs parce que quand ça baisse vite, les cours sont suspendus et ça recôte avec de fabuleux gaps baissiers... Oui oui, ça peut vous étonner mais je ne suis pas si vieux que ça mais je me rappelle très bien de ce genre de choses... ).

Ainsi le DJIA est très haussier. Ca cache des nuances, comme la situation de Boeing : https://www.boursorama.com/bourse/actualites/boeing-n-a-recu-aucune-commande-en-janvier-pour-la-1ere-fois-depuis-1962-56e95ff3970d428f6af0b6762f3bb2c3   Ben oui, qui s'intéresse dans le contexte actuel à Boeing ???

Donc on est dans un milieu où on s'intéresse à des sociétés qui ne rapportent rien et qui sont anormalement sur-valorisées mais qui montent ( GAFAM-Netflix-Tesla )... et on se fiche de tout le reste ( Ford, Boeing, Exxon... je reste sur les américaines juste pour comparer ce qui est comparable ) ?

Le Baltic Dry Index se vautre... Mais tout va mieux ?

Trump a annoncé qu'après s'être attaqué à la Chine ( qui a cédé dans un contexte de coronavis ), il va s'attaquer à l'Europe ? Mais tout va bien ? Avez-vous vu les conséquences de la guerre commerciale entre les Chinois et les Américains, mais là ils s'attaquent à l'Europe et tout va bien se passer ?

Mais le pire, c'est qu'à part quelques personnes ( comme nous ) qui se posent des questions, qui constate qu'il y a des risques dans le marché actuel ?

Bizarre, vous avez dit bizarre !?

PS : lol à l'instant je vois Chéron qui parle d'acheter EDP qui vient juste de monter en flèche...

Conclusion ? Ben conclusion on est dans une bulle. LEs bulles finissent toujours par exploser. Ou, quand, comment ? J'en sais rien...