Un mot rapide :

Premièrement je ne suis pas sûr d'avoir signalé que j'avais vendu mes positions haussières sur le pétrole, avec une bonne pv. Néanmoins j'ai bien fait car le pétrole rechute lourdement. Les cours sont retombés dans leur triangle, toutefois on risque maintenant d'avoir une sortie par la pointe, ce qui ne serait pas intéressant : les cours devraient alors se mettre à osciller sans direction sauf catastrophe géopolitique. En effet on aura d'un côté les forces inflationnistes ( des banques centrales ), de l'autre les forces déflationnistes ( de la recessflation ), et le pétrole sera piégé entre ces deux forces...

suite de : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2019/11/29/37827048.html

Après avoir réfléchi aux algos, j'étais en train de me dire que finalement la panique ou l'euphorie étaient peut-être des comportements "raisonnables" surtout pour quelqu'un qui pense en binaire ( comme un algo ). Si tout fonctionne, si la situation m'est profitable, je continue. Plus je continue, plus les autres font comme moi, et plus les choses vont dans le même sens que moi, et plus cela m'est profitable ( NDLR : un peu comme les fanatiques qui se ruent actuellement et se battent pour les soldes du black friday LOL ). S'il y a danger, si je risque ma vie, je fuis. Le problème vient ensuite de la psychologie des foules, qu'à mon avis les algos n'intègrent pas du tout. Dans une panique, survient le chacun pour soi. Le risque est donc que chacun se mette à bousculer et écraser l'autre pour fuir. Chacun peut aussi se mettre à démolir son environnement pour sauver sa vie, ce qui au final peut s'avérer contre-productif pour le groupe, et dangereux pour l'individu lui même car dans une panique, il est plus probable que 90 % des gens meurent ( les 10 % de survivants seront satisfaits d'avoir survécu mais dans le cas d'êtres humains ils auront peut-être des remords ). Les êtres humains ont une protection dans ce contexte : l'empathie ou la politesse. Mais les algos, non ! Et ceux qui font les algos ont un défaut : la cupidité et l'égocentrisme. Ils font leurs algos pour gagner de l'argent, pas pour aider les autres. Un animal grégaire a un instinct grégaire : il va privilégier l'intérêt du groupe. Cet intérêt peut être contraire au sien mais va permettre de sauvegarder le groupe. Par exemple, en pensant au groupe et non à lui seul, il fera peut-être en sorte que 50 % des gens survivent et que 50 % meurent, ce qui est globalement préférable au scénario précédent ( 10- 90 % ).

Enfin, chez les êtres vivants, il existe des variations et des différences. En informatique, et à l'heure actuelle, il existe divers logiciels mais le principe est le même : gagner de l'argent. En effet, les logiciels actuels sont basés sur un principe : chercher une tendance haussière, et profiter de cette tendance ( en achetant ), ce qui renforce la tendance, et donc stimule les achats... indéfiniment ! On pourrait dire la même chose dans une tendance baissière. Dans une population d'êtres vivants, il existe presque une infinité de fonctionnements différents.

Ainsi, il existe des humains qui fonctionnent comme les ordinateurs ( et en général, ce sont eux qui ont écrit les algos ), mais à l'opposé ( je caricature les 2 extrêmes mais il existe une infinité de variations entre les deux ) il y a des gens, que l'on appelle "les contrariens" qui vont dire : "quand ça a trop monté, je n'achète pas mais je vends", et inversement à la baisse. Ces derniers sont globalement nuls sur les mouvements tendanciels mais sont extrêmement performants dans les retournements de tendance. Sauf que les deux groupes se "détestent". Dans les tendances, comme c'est le cas actuellement, les premiers se moquent des deuxièmes. Mais les deuxièmes se moquent des premiers en disant que les cours sont trop élevés et qu'il devrait y avoir un retournement de tendance et que par conséquent les premiers vont perdre beaucoup...

Bref, dans un marché sain, il est nécessaire qu'il y ait plusieurs stratégies d'investissement, ce qui n'est pas le cas actuellement avec les algos. Et je pense que c'est pour cette raison que le marché n'est pas sain et que ça va mal finir...

PS : j'oubliais de dire que - comme le rappelle la dernière vidéo -, la bourse de Paris et la bourse européenne se trouvent désormais... en Angleterre ! Bon ua premier degré, déjà, ça choque... Mais au deuxième degré, c'est vraiment hilarant puiqu'avec le Brexit, le Royaume-Uni va sortie de l'UE...

fin :

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2019/11/30/37829049.html