Je commence un nouvel article plutôt que d'embrouiller les précédents :

- sur la géopolitique au Moyen-Orient

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2019/10/14/37711148.html

- pour ma part j'ai vendu mon pétrole WTI et Brent cette semaine avec des pv de 50-60 %. Cela m'embête quoiqu'il me reste de très petites lignes sur les valeurs pétrolières. En effet, je redoute une consolidation sur les actions, et donc probablement sur le pétrole.

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2019/10/27/37744237.html

- les triangles étaient imparfaits et surtout non validés ( donc j'avais une stratégie offensive mais risquée ). Il faut surveiller mais à court terme, je redoute un repli, je vais donc patienter. J'en reprendrai peut-être plus tard. En effet j'avais aussi évoqué le fait que les actions étaient désormais haussières ( jusqu'à signal contraire, notamment si nous étions en train de constituer la tête d'une ETE ; mais je ne dis cela qu'à titre d'exemple car nous n'y sommes pas )

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2019/10/14/37712475.html

Toutefois cette stratégie m'a couvert contre la hausse des actions, que je n'imaginais pas si longue et si ample.

Bref, j'espère donc que ma prévision va se réaliser : à savoir consolidation des actions, et surtout des matières premières. Ainsi je pourrai me positionner.

CEPENDANT, je prends un risque en vendant le pétrole car la situation géopolitique ne s'est pas arrangée même si personne n'en parle ! Ainsi, il semblerait que l'Iran prépare sa défense ! Oui je préfère dire qu'elle prépare sa défense plutôt que de tomber dans la propagande mondialiste : "Les méchants Iraniens vont nous attaquer". Il est plus qu'évident, comme vous avez pu le voir dans les précédents articles, que les Iraniens sont attaqués et menacés presque de toutes parts : Israel, Arabie, USA, Turquie, etc... Il est tout aussi évident que leur réponse signifie simplement "nous sommes prêts à nous défendre"... Et le problème c'est qu'en effet ils seront prêts à tout en cas d'attaque. Par conséquent, je ne serai pas étonné de voir pousser des champignons ( nucléaires ) cet hiver ! J'ironise car cet hiver ce sera sans doute trop tôt...

Enfin, il est encore évident que l'Iran est une cible désignée depuis... des décennies ! J'ai déjà explique maintes fois comment et pourquoi l'Iran sera le siège d'un conflit, que les Iraniens le veuillent ou non ( et ils ne veulent pas, mais eux ne sont pas lobotomisées comme en Occident, donc ils savent à quoi s'attendre, et c'est pourquoi ils s'y préparent )

https://insolentiae.com/tensions-phase-2-liran/

Du coup, à titre très hypothétique, je me demande si l'on n'aura pas une fin d'année en consolidation boursière, une chute du pétrole ( donc j'achèterai à ce moment là ) puis nouvelle crise géopolitique au Moyen-Orient et flambée du pétrole ( et de l'or ).

PS : Je redis qu'il y aura sans doute des placements plus intéressants que le pétrole, ET que l'attrait pour le pétrole ne viendra pas de la demande ( qui est faible pour le moment et devrait le rester à CT/MT ) mais de deux autres facteurs. Ces facteurs ont été omis par Delamarche ( qui n'a pas vu venir non plus la hausse des actions ) : la géopolitique ( nous pourrions avoir un choc pétrolier en cas de conflit, et de nombreux pays producteurs dont les USA auraient intérêt à voir les cours flamber ), et la rotation sectorielle dans les matières premières ( car les obligations ne rapportent plus ou perdent de l'argent, et sont en bulle, idem pour le monétaire, l'immobilier est un refuge mais il est cher, les actions aussi ).

Pas de pénurie en vue pour le pétrole : https://insolentiae.com/liran-decouvre-un-gisement-enorme/