Après avoir lu O. Delamarche critiquer ( insulter serait plus approprié ) avec mépris un de ses auditeurs, je voudrais faire un point sur cet homme qui n'a jamais brillé ni par ses analyses ( souvent tardives ; globalement justes sur le plan fondamental mais totalement fausses sur le plan technique et temporel, ni par ses performances sur les marchés financiers qu'il prétend si bien connaître...

En fait, je suis tombé sur cette vidéo :

1. O. Delamarche parle vaguement de la géopolitique, mais finalement il élude le sujet, ou le minimise ( "pour le moment, ya pas de tensions (...) en cas d'incident, ça va bloquer la production 3 jours" ). Tout simplement, hallucinant !

https://nos-medias.fr/video/les-etats-unis-ont-organise-la-contrebande-du-petrole-syrien-affirme-la-defense-russe

 2. J'ai expliqué mon opinion ( personnelle / ce n'est pas un conseil ) : la prochaine bulle se fera probablement sur les matières premières. J'ai trouvé ( mais pas publié ) d'excellents signes haussiers sur diverses matières premières et valeurs minières. C'est surprenant .

3. Techniquement sur le brent : on ne peut pas conclure à un retournement haussier pour le moment mais il y a déjà de nombreux signes d'achat ( spéculatif ). On en aura la validation plus tard... ou pas...

4. Sur les marchés actions : nous avons encore eu une belle fièvre haussière ce jour... J'ai l'impression que plus personne ne comprend cette hausse, même les plus optimistes. Il y a beaucoup trop d'avis baissiers : pour un contrarien, c'est le signe que nous ne sommes pas au sommet. En fait, il me semble que la situation est plus complexe : le marché est tellement manipulé ( par des robots, par des annonces, mais surtout pas d'immenses liquidités qui abreuvent le marché, et c'est du jamais-vu ) qu'aucun élément fondamental ne peut expliquer ces valorisations !

Techniquement, l'analyse est très dure aussi, car les marchés manipulés ne respectent pas beaucoup les règles de l'AT : on a vu des hausses sans volume se poursuivre de manière prolongée et rectiligne, sans consolidation ! On voit les marchés chuter 1 à 2 minutes avant la clôture, ou monter en ligne droite en séance sans raison... On voit des changements d'angle impromptus ou des résistances rompues sans raison ni volume...

Toutefois... Je n'ai toujours pas de signal de retournement baissier sur les indices américains. Leur aspect n'évoque ni vraiment une hausse ni une baisse. En fait, il m'évoque seulement le marche de 2015-2016... A la réflexion, il est probable que le marché aurait du craquer à l'époque, mais il a été sauvé du déluge... Je me demande si cela va être de nouveau le cas. En pratique, nous avons un triangle où la force croissante des acheteurs est visible depuis janvier 2019. Les vendeurs eux aussi accentuent la pression sur les sommets. Les chances de hausse et de baisse sont de 50-50... Mais en cas de baisse, il semble que les banques centrales réagiront pour soutenir le marché. En cas de hausse, le marché peut repartir comme en 2017...

On dirait que cette fois le système veut éviter un autre scénario façon 2008... à tout prix !

Sur les actions européennes, c'est encore plus optimiste puisque le CAC a débordé son sommet ! Il retourne dans le no-man's land : il n'a plus d'obstacle à la hausse !

... Mais ça ne veut pas dire qu'il va monter à CT : il pourrait quand même consolider. Ce que je veux dire, c'est qu'à LT, on n'a pas encore de signe baissier...

Donc l'action des banques centrales est efficace : elles déversent des liquidités qui font monter le marché... Il va y avoir une nouvelle bulle... Mais sur quoi ? J'ai mon idée