Suite à un bug je reprends mais sans intro :

Voir mentions légales : je ne donne pas de conseil

1. Géopolitique

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2019/10/14/37711148.html

Les dernières nouvelles rapportent qu'un tanker iranien a été attaqué par un "gouvernement". L'hypothèse la plus évidente est une attaque de l'Arabie, mais il existe aussi l'hypothèse d'une attaque d'Israel. Ces deux pays sont protégés par les USA, ce qui explique qu'il n'y a pas eu de réaction pour le moment. Cependant, les Iraniens, même acculés, devraient réagir, peut-être secrètement, et ils peuvent le faire, soit au Yémen, soit en Syrie. Les USA ne devraient pas déclencher de guerre tant que Trump est au pouvoir. Il se contente de menaces, ne voulant pas d'intervention militaire. Mais ce ne sera pas le cas avec les socialistes ( démocrates ). Or les élections présidentielles auront lieu le 3/11/2020, et d'ici là, il ne faudra pas s'étonner que certains aient intérêt à faire monter les tensions au Moyen-Orient...

Mais le pire dans l'histoire, c'est la présence d'armes nucléaires américaines en Turquie...

https://insolentiae.com/comprendre-trump-kurdes/

La crise sera t'elle la cause ou la conséquence d'une guerre ? C'est une question sans intérêt car tout comme la question de l'oeuf et de la poule, tout dépend d'où l'on se place... Néanmoins, en toute objectivité, les deux phénomènes sont et resteront intimement liés, et je ne veux pas rentrer dans la polémique.

La Turquie attaque les Kurdes, ce qui va déstabiliser la région. Tout d'abord, notons que cela pourrait pousser l'Iran à réagir. Mais, rappelons surtout que cela provoquera sans doute à moyen-long terme ( 1 an ou 2 ) une recrudescence des attentats islamistes de "déséquilibrés" ( il ne faut pas stigmatiser ) en Occident :

https://nos-medias.fr/video/patrice-francheschi-dans-un-ou-deux-nous-aurons-des-attentats-islamistes-de-masse-en-france

Même Attali ose parler de guerre civile en France :

https://www.francetvinfo.fr/economie/medias/video-on-ne-peut-pas-aller-sur-cnews-une-chaine-qui-pretend-faire-son-audience-sur-un-comportement-raciste-estime-jacques-attali_3666301.html

En parlant de guerre civile, je rappelle que je l'avais déjà évoqué sur ce blog il y a plusieurs années, car depuis plusieurs années, les banques commerciales ont intégré ce scénario dans leurs prévisions économiques...

2. Matières premières

Je ne discuterai que des métaux précieux et du pétrole.

Si conflit il y a, j'ai déjà expliqué que cela profiterait à de nombreux pays producteurs car le pétrole monterait beaucoup...

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2019/10/14/37712475.html

Mais cette hausse du pétrole aurait un impact sur l'économie mondiale car le prix de l'énergie deviendrait handicapant, en particulier pour la Chine ou pour l'Europe ( hors Europe du Nord ). En clair, une flambée du pétrole servirait d'argument à une récession mondiale. Toutefois cette récession serait beaucoup mieux vécue dans les pays producteurs.

Un conflit aurait aussi un impact favorable sur les métaux précieux. Cet impact serait amplifié par les politiques monétaires des banques centrales.

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2019/10/19/37724167.html

A moyen terme, il est difficile d'envisager une inflation ( hors énergie ), mais à long terme, oui, du fait de la politique monétaire des banques centrales.

PS : je me permets une précision pour les plus expérimentés : avec des taux négatifs, et avec les injections monétaires que font les BC, les matières premières ( comme l'or ) deviennent un placement intéressant car contrairement aux obligations ( qui sont chères avec un rendement négatif ) ou aux actions ( qui sont chères et risquées ), les matières premières ne sont pas chères. Elles pourraient donc monter...

Sur le QE actuel ( sept 2019 aux USA ) : https://insolentiae.com/crise-du-repo-cest-la-dette/

3. Société

Les peuples du monde entier s'appauvrissent ( c'est une des conséquences de la mondialisation ). Des émeutes ont lieu un peu partout... En France, nous avons eu les "gilets jaunes".

Une récession, une flambée du pétrole, des taux d'intérêt négatifs vont raviver la colère sociale. Mais comme l'indiquait C. Sannat dans la précédente vidéo, tout cela est prévu et demeure, aux yeux des dirigeants, relativement bénin face au risque d'éclatement du système financier...

Donc il ne se passera pas grand chose : beaucoup de promesses, quelques cadeaux futiles ( on donne d'un côté ce que l'on reprend de l'autre )... De toutes façons, cette fin d'année et l'année 2020 verront des grèves et des manifestations sous la direction de syndicats. Or le rôle des syndicats est de canaliser la révolte populaire afin de la stériliser.

La Société arrive dans un état de décadence sans précédent ( je ne dis pas cela par pure méchanceté, mais je pense que cela indique une fin de cycle ) :

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2019/10/06/37689614.html

Le gouvernement recommence les sondages sur la question des retraites, alors qu'il avait déjà interrogé le peuple il y a 2 ans ! Bref, les retraités vont encore trinquer... Mais les cotisants aussi... Pour les autres, c'est plus compliqué. Les chômeurs ont déjà eu leur dose mais il n'est pas à exclure de nouvelles pénalités à leur encontre. Les malades, les femmes et les handicapés devraient être préservés pour des raisons démagogiques.

PS : Je viens de trouver cet autre article sur un sujet que j'avais oublié, le service public en plein effondrement ( car le socialisme s'écroule du fait de sa gestion déplorable, mais comme nous vivons dans un socialisme libéral, le privé devra prendre le relais sous une pluie de taxes et d'impôts ) :

https://insolentiae.com/lhopital-va-seffondrer/

4. Europe

Pour l'instant rien n'est clair mais le Royaume Uni va sortir de l'UE, avec ou sans accord, et, probablement, le Royaume-Uni pourra plus facilement réagir face à la crise qui arrive, surtout s'il a une monnaie solide et non un "euro" de merde !

PS : trouvé ça, https://insolentiae.com/brexit-le-discours-surrealiste-de-la-reine/

L'UE, en plus d'être responsable en grande partie du marasme économique, financier et social, va sans doute engendrer trop d'inerties. Le manque de projet commun, les désaccords, les disparités, les lenteurs bureaucratiques auront un effet très délétère.

Beaucoup de pays européens sont déjà en train de dégringoler dans le ravin. Ils devraient s'entraîner les uns les autres... Comme en escalade, celui arrivera à couper la corde sera sauvé.

La Catalogne l'a très bien compris... Et elle a aussi compris que la méthode pacifiste est inefficace face à des bureaucrates cyniques ( voir la "cynocratie" )

PS : après avoir rédigé ce billet, je suis tombé sur cet article intéressant, et qui confirme tout à fait ma pensée : la France, en particulier, s'est crue plus maligne que les autres en espérant faire réussir le socialisme, qui avait déjà échoué partout ailleurs ! Et cela confirme aussi l'un de mes précédents billets : il n'y a pas de capitalisme en Europe ( puisque le libre-échange et la libre-concurrence eux mêmes vont disparaître ), il n'y a que du socialisme et la Bête socialiste va échouer https://insolentiae.com/pourquoi-draghi-le-pire-criminel/

5. Que faire ?

Comme d'habitude ! Enfin maintenant ce sera plus urgent et plus rentable : se tourner vers les biens tangibles.

De toutes façons, il n'y aura rien d'autre à faire... Mais les premiers arrivés seront les mieux servis.