Tout d'abord, j'entends par fou quelqu'un qui vit dans un monde qui n'est pas la réalité. Pour faire simple, il est dans le déni : il tente de se convaincre et donc et surtout de convaincre les autres que la réalité ne repose pas sur les faits, mais sur l'idée qu'il se fait du monde ( et c'est de là que naissent les idéologies ). Pour lui, le monde DOIT confirmer sa vision du monde... Et c'est ce qui crée des tensions entre les hommes, puisque soit les autres hommes se basent sur des faits ( objectifs ), soit ils se basent sur leurs propres perceptions ( subjectives ) et leurs visions du monde. Cela aboutit à des contradictions, et secondairement à des conflits puisque chacun cherche à sauvegarder son déni, et donc à imposer sa vision aux autres.

De ce fait, nous vivons dans un environnement extrèmement stressant. Les fous sont si nombreux que les informations contradictoires sont innombrables et quotidiennes... Pourquoi cela ? Sans doute parce que la société moderne a ouvert la porte à cette décadence.

- la société a commencé à susciter le mépris des ( vrais ) intellectuels, des scientifiques, des philosophes, des gens intelligents. "Intellectuel" ou "intelligent" sont devenus des insultes pour certains individus. Les présentateurs télé ont un niveau intellectuel de plus en plus faible. Il suffit de comparer les émissions radio ou télé de maintenant à celles d'il y a 50 ans pour s'en assurer.

- à l'opposé, la société a valorisé la culture du "c'est mon choix". "Vous êtes bêtes, incultes et psychopathes ? Ce n'est pas grave, vous aussi, vous pouvez donner votre avis". Mais c'est pire que cela, car si vous êtes observateurs, vous constaterez que ce ne sont pas les individus moyens que l'on met en avant ( car ils sont moyens et ce n'est pas vendeur ). On ( les merdias ) met en avant des individus déviants, c'est plus accrocheur !

- Disparation des intellectuels qui ont l'intelligence, le savoir, la sagesse / valorisation des déviances : la société perd ses repères et n'a plus de limites.

- Il s'en suit des répercussions à tous les niveaux des rouages de la société : nivellement par le bas scolaire, laxisme envers les délinquants et les criminels mais sévérité envers les Français moyens, injustice fiscale, surcharge de travail pour les uns, oiseveté et aides financières pour les autres...

Et désormais, les incohérences sont tellement importantes, que seuls d'autres mensonges encore plus gros peuvent tenter de sauver ce sytème...

Parmi les rares opposants à ce système, il en est beaucoup qui n'osent plus dénoncer les mensonges, ou le font avec crainte. Et tels Pierre devant Jésus que l'on condamne et frappe, tels Judas qui espère grapiller quelques sous, ils préfèrent dénoncer les opposants et se ranger du côté de la majorité haineuse...

Quelques exemples frappants de schizophrénie :

- les retraites ne seront pas payées : le système a menti depuis le début. "La solidarité intergénérationnelle" était en réalité un "assistanat intergénérationnel". Mais l'infantilisation des personnes aboutit à l'impasse. Seule la responsabilisation aurait pu réussir

http://www.temoignagefiscal.com/macron-retraite-solidarite-erreur-ou-cynisme/?fbclid=IwAR03twNlpufdIiR9Ofmhsbi5Drh40h6cm1JDzSf5sgiO3ymXvJLhRzTv6RA

- Une église catholique qui a oublié les Ecritures

https://actu.orange.fr/monde/le-pape-etoffe-a-son-image-le-college-cardinalice-CNT000001jNcTJ/photos/le-pape-francois-embrasse-le-nouveau-cardinal-espagnol-cristobal-lopez-romero-le-5-octobre-2019-a-la-basilique-saint-pierre-d9e96816f43698fadfa7e2ec8f3e217d.html

et comme la plupart d'entre vous ne liront pas le lien, voici un passage savoureux :

"Le nouveau cardinal Matteo Zuppi, 63 ans, archevêque de Bologne (centre de l'Italie) et membre de la communauté Sant'Egidio très impliquée dans l'accueil des migrants, prône en outre un accueil chaleureux des fidèles homosexuels au sein de l'Eglise. Il a ainsi écrit la préface pour un livre à succès du jésuite américain James Martin, défenseur actif des catholiques LGBT, reçu d'ailleurs en début de semaine par le pape."

à comparer avec l'encyclique de 1878 :

http://www.civitas-institut.com/2004/08/09/quod-apostolici/

"Ils déshonorent l’union naturelle de l’homme et de la femme, qui était sacrée aux yeux mêmes des nations barbares ; et le lien de cette union, qui resserre principalement la société domestique, ils l’affaiblissent ou bien l’exposent aux caprices de la débauche."

- Les médias diffusent des mensonges et cachent la vérité
http://www.fdesouche.com/1272763-un-policier-la-prefecture-…  à comparer avec :https://twitter.com/GG_R…/status/1180106056946606083/video/1

- Tout va mal mais tout va bien : l'économie est catastrophique mais les marchés sont au sommet

https://insolentiae.com/la-fed-na-pas-regle-le-probleme/

Etc... Etc...