Je me suis remis au trading de manière oplus soutenue depuis environ 1 an car les marchés semblent enfin répondre à mes attentes. Donc après des plus-values ( pv ) sur les baisses des indices action ( CAC et DAX ), je fais actuellement de bonnes pv sur les métaux précieux. Pour l'instant je laisse courir les gains. Mes objectifs sont bien plus élevés sur les métaux.

Comme j'ai vendu mes positions baissières ( puts ) sur les actions, je compte faire d'autres investissements. Je ne vais pas analyser ici les indices un par un. Je vous mets le DJIA qui semble dessiner une ETEI à court terme. Donc un retest des sommets est possible.

analyse actions

 

J'ai pensé au pétrole...

Le WTI à long terme est intéressant : il est plutôt bas ( longue consolidation ) et se termine par un triangle. La sortie n'est pas définie, mais je compte m'amuser à spéculer sur une sortie haussière. On pourrait faire un straddle mais les turbos proposés sont peu intéressants

analyse

 Le WTI à plus court terme :

analyse WTI gros plan

 Bizarrement je trouve peu de turbos sur le WTI, donc je vais regarder le brent :

analyse BrentLe triangle est moins net, mais la forme globale est ressemblante...

On pourrait expliquer cette situation par les politiques accomodantes des banques centrales. On prévoit que la Fed va encore baisser les taux. La BCE assure qu'elle sera accomodante voire ultra accomodante.

Ainsi, comme je l'ai expliqué ces dernières années, on s'oriente vers une période au mieux de stagflation ( inflation + pas de croissance ), au pire de recessflation ( inflation + récession ). Il paraît évident que les banques centrales oeuvrent depuis des années pour la première solution et vont continuer à le faire ( aux USA, Trump aussi y est favorable ).

Le marché action anticipe la baisse des taux ( haussier pour les actions ) mais pas du tout le ralentissement économique ( alors qu'il est évident que la baisse des taux répond à ce ralentissement ). Le contre-coup à moyen terme serait que les statistiques se détériorent et que les investisseurs réalisent que les actions sont chères. Le contre-coup à long terme serait que les taux soient au plancher et que les statistiques se dégradent : le marché réalisera alors que l'économie est en piteux état tandis que les moyens d'action des banques centrales sont devenus très limités. Les banques centrales devront alors trouver d'autrs moyens de rassurer ce marché idiot...

Du côté des matières premières, la baisse des taux et du coups la baisse des devises soutient les cours. Les capitaux en mal d'allocation se dirigent soit vers l'or, soit vers les autres matières premières ( puisque le obligations ne rapportent plus rien, ni le monétaire et que les actions présentent un risque ). La situation géopolitique leur est aussi favorable, surtout en cas d'aggravation de la situation ou de conflit... Je pense même que Trump en joue beaucoup : il a tout intérêt à semer la terreur pour faire monter les cours du pétrole ! Rappelons qu'il voulait acheter le Groenland aux Danois...

Enfin, l'euro continue de baisser face au dollar ( voir ci-dessous ) ce qui va soutenir l'économie européenne.

 

Pendant ce temps-là, rien de folichon sur les devises... Je mets les graphiques et les commentaires, juste à titre indicatif.

L'euro poursuit sa baisse face au dollar :

analyse EURUS

On dirait que la livre va rebondir ( ou que l'euro va encore baisser ), mais je reste à l'écart :

analyse GBPEUR

L'USD/yen pourrait être ou atteindre un support ( le dollar n'est pas forcément en super forme, mais le yen paraît cher, voir après ) :

analyse USDyenAinsi, le yen monte face à l'euro

analyse yenEUR