On m'a parlé récemment de la situation grecque. Comme je ne regarde pas la télé, je ne le savais pas, mais il paraît que les médias s'affolent au sujet de la Grèce. Cela me fait rigoler puisque, de mon point de vue, rien n'a changé depuis 2012 ( ex : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/10/19/25370149.html ). Je vais donc mettre à jour ma vision ( délirante, bien sûr ).

D'un côté, "on" pourrait laisser tomber la Grèce : lui laisser faire faillite, " faire défaut", et sortir de l'euro comme le disent les médias paniqués et paniqueurs. "On" laisserait faire faillite à 2-3 banques, comme "on" a laissé tomber Lehman brothers. Cela pourrait faire peur aux autres pays européens qui oseraient parler de sortir de la zone euro, et puis cela autoriserait les gouvernements européens et les banques centrales à agir de manière nauséabonde ( comme en 2008 ). Haaa, je tremble de peur !

De l'autre côté, la Grèce pourrait sortir de l'euro et dévaluer sa nouvelle monnaie, comme résumé ( de manière assez caricaturale il est vrai ) dans mon lien ci-dessus. La Grèce et sa nouvelle monnaie pourraient dès lors être attaquées par le FMI, ou la BCE, comme l'a été l'Argentine lorsqu'elle n'a plus pu rembourser ses dettes. MAIS...

Le scénario le plus probable - en cas de sortie de la Grèce hors de la zone euro - serait un rapprochement de la Grèce avec l'Organisation de Coopération de Shanghai ( OCS ), principalement la Russie et la Chine. L'OCS pourrait facilement rembourser les crédits grecs, et dans de meilleures conditions que ne le font la BCE et le FMI... Qui plus est avec un soutien économique, politique, et militaire de l'OCS... Contrairement aux hypothèses précédentes, l'évasion de la Grèce donnerait des idées de liberté aux autres pays d'Europe ( Portugal, Chypre, etc...). Quelle claque ce serait pour la zone euro, la BCE, le FMI et les anglo-saxons ( Amérique et R-U ) ! De plus, cela couterait des centaines de milliards à la zone euro ( http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-si-la-grece-fait-defaut-cela-va-couter-68-milliards-d-euros-aux-francais-et-ca-ne-va-pas-vous-faire-rigoler-.aspx?article=7051999512H11690&redirect=false&contributor=Charles+Sannatt ). Or, ce que je viens de dire n'est pas un secret pour l'union européenne, la Grèce et les Anglo-saxons ( si vous voyez ce que je veux dire ;o)  !)

De ce fait, "on" fera tout pour éviter à la Grèce de sortir - même s'éloigner un peu - de la zone euro, et par conséquent, il devient improbable que la Grèce quitte la zone euro !

Conclusion, les médias vont continuer avec leurs légendes urbaines destinées à faire peur dans les soirées autour du foyer. Mais c'est normal car "on" a besoin que la population ait peur, avant de faire passer des mesures impopulaires, "libérales", du type assouplissement monétaire, austérité, surveillance, diminution des libertés, taxes et impôts... Ainsi, il y a peu de chances pour que la Grèce quitte la zone euro mais si c'était le cas, ce serait une catastrophe pour la zone euro et une excellente nouvelle pour la Grèce.

Voir aussi :