Depuis l'élection présidentielle de M. F. Hollande, les gouvernements n'ont eu de cesse d'assommer les travailleurs, les contribuables, les entreprises de taxes, d'impôts, de règlementations. L'austérité est devenu LE mot à la mode. Toutefois cette austérité aggrave les problèmes qu'elle est sensée résoudre, et ce, pour une raison simple.

Un pays qui prospère est un pays qui fait de la croissance. Certains argueront que la croissance ne doit pas être un objectif et qu'il faut inventer de nouveaux modèles économiques qui ne soient pas fondés sur la croissance. Pourquoi pas ? Néanmoins notre modèle actuel est fondé sur l'endettement, avec intérêts. Par conséquent si un Etat veut éviter la faillite, il est dans l'obligation de faire une croissance supérieure au taux d'intérêt de sa dette. Sinon il devrait emprunter à un taux nul, ce qui pour l'heure est impossible. Je résume un peu mais c'est logique et mathématique.

Ainsi, un pays comme la France, qui est endettée officiellement à 95.1 % de son PIB ( http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/09/30/20002-20140930ARTFIG00067-la-dette-de-la-france-creve-officiellement-le-plafond-des-2000-milliards-d-euros.php ) DOIT faire une croissance au moins supérieure à son taux d'endettement, qui est compris entre 1 et 2 % ( en fonction de l'échéance de sa dette ) ( https://www.banque-france.fr/economie-et-statistiques/changes-et-taux/les-indices-obligataires.html ). Si la croissance est moindre, la pays se dirige vers la faillite..

Par conséquent, s'endetter n'est pas une mauvaise chose si la dette sert à faire un investissement, et que cet investissement est rentable, par exemple s'endetter de 1 milliard pour que ce milliard rapporte 2 milliards. Imaginons pour cela que la France construise un aéroport qui va permettre le développement du commerce et de l'industrie, donc l'enrichissement de la région entourant l'aéroport, et de ce fait l'augmentation des recettes fiscales tout en réduisant le chômage.

Le problème de la France est qu'elle subventionne à crédit le non-rentable. En investissant dans le non-rentable, le gouvernement a la certitude qu'il ne reverra pas son argent. Face à ce déficit, l'Etat a adopté la fâcheuse manie de s'endetter encore davantage. Et comme s'endetter coûte de plus en plus cher, elle le fait payer aux Français actifs... Quant à l'austérité, ce n'est ni plus ni moins qu'un obstacle aux activités rentables de notre pays. L'austérité est ainsi la garantie que tout investissement en France ne sera pas rentable.

Finalement, la politique du gouvernement actuel conduit à l'aggravation de la crise, du déficit budgétaire et de l'endettement de la France. Nous proposons que l'Etat cesse ses subventions aux secteurs non rentables et libère la force vive de la France. L'Etat devrait investir avec un optique de long terme afin de permettre un réel développement de la France.