L'or bute toujours sur la zone de résistance entre 990 et 1000 $/oz. Néanmoins son creux de mai reste supérieur à celui de janvier et ses sommets ( du fait de la résistance ) ne sont pas décroissants mais équivalents. Les moyennes mobiles se retournent, notamment la mm100 et les cours évoluent au dessus de cette mm. Cela peut laisser espérer une cassure de la résistance à l'automne et donc ensuite une poursuite de la hausse.

L'argent fait moins bien mais s'est construit depuis 2013 un support vers 19$/oz. La tendance baissière débutée en 2011 s'est donc estompée et les moyennes mobiles se stabilisent. Il y a des attaques en ce moment sur l'or et l'argent, bien que l'argent soit bien plus sensible que l'or à ces attaques. Je me dis que les décisions prochaines des banques centrales et en particulier celles de la BCE peuvent expliquer ces attaques. Voir : http://www.goldmoney.com/research/updates/market-report-new-silver-fix-procedure-from-today

Le platine est globalement stable ( hormis les oscillations naturelles ). Il faut préciser que le platine n'a pas vraiment chuté depuis 2011. Il y a bien eu une baisse néanmoins depuis 2011 mais cela ressemble à une consolidation puisque son cours reste le double du cours du creux de 2008. J'avais précédemment suggéré de rester à l'écart du platine, un peu trop plat, pour se concentrer sur le palladium.

Le palladium a lui le vent en poupe puisqu'il est à un sommet de 12 ans. Ayant franchi son sommet de 2011, il ne lui reste comme résistance que le sommet de 2001, aux alentours de 1100 $/oz ( le palladium se négocie actuellement à 878 $/oz. Comme pour le platine, les cours sont soutenus par les difficultés d'approvisionnement liées aux tensions en Afrique du sud et en Russie. Voir : http://www.goldmoney.com/research/updates/dealing-desk-palladiums-the-winner-in-another-week-of-geo-political-tension

En euros, les constats sont similaires.

Un krach boursier, s'il se produisait, pourrait affecter les métaux précieux, comme cela s'est déjà vu par le passé. Toutefois l'or pourrait de nouveau servir de refuge et baisser moins que les actions, voire même il pourrait monter, ce que je souhaite.

J'aimerais vous faire ultérieurement un point sur les terres rares et les métaux stratégiques, ainsi que sur le graphite ( et le graphène ) qui sont des secteurs, à mon humble avis, très porteurs.