Le CAC 40 a consolidé ce mois-ci, après avoir cotoyé les 4600 points, il se retrouve à 4400 points et certains analystes l'attendent à 4300. Pourtant, il est intéressant de constater que les indices américains, comme le NASDAQ et le DJIA, restent proches de leurs sommets. Les courbes paraissent toujours haussières. La faiblesse des actions paraît donc limitée à l'Europe, et pour ce qui nous intéresse, à la France.

Les analystes sont assez ambigus sur leurs prévisions. Faut-il continuer à investir en bourse ou non ? Les actions sont-elles survalorisées ou pas ? La croissance va t'elle s'affaiblir en France et ailleurs ? La récession menace t'elle ?

Comparer ce qui s'est produit aux USA et au Japon pourrait peut-être nous aider à prévoir ce qui se passera en France. La situation économique n'était pas brillante dans ces pays avant les mesures de quantitative easing qui y ont été entreprises. Néanmoins, depuis le lancement du quantitative easing ( 2008 aux USA, http://www.boursorama.com/forum-dow-industrials-dow-industrials--qe-431296912-1, et fin 2012 au Japon, http://www.boursorama.com/monbourso/forum/message.phtml?symbole=1xN225&file=431297229 ), les indices actions n'ont pas cessé de flamber. Peu importe les effets secondaires des QE, l'inflation, le chômage et tout le reste, les marchés actions ont été entraînés vers le haut par le flux de liquidités.

La BCE a dernièrement fait part de possibles mesures non conventionnelles. Aussi, quelle que soit la situation économique, budgétaire et finançière, il est possible d'envisager que les marchés actions européens suivent le même chemin qu'aux USA et au Japon... Dévaluation de l'euro, afflux d'euros, inflation, soutien systématique à l'économie pourrait soutenir le CAC dans les mois à venir...

Actuellement le CAC navigue au-dessus de son sommet de 2011, et le creux de 2011 est supérieur à celui de 2009. Dans cette configuration, un retour vers 5800 n'est pas impossible : http://www.boursorama.com/monbourso/forum/message.phtml?symbole=1rPCAC&file=431297266.