J'ai lu aujourd'hui un article qui rappelle les risques de l'austérité. C'est utile car j'ai expliqué il y a plusieurs années que l'hyperinflation était la solution la plus plausible aux soucis que nous connaissons actuellement. Cependant j'entends beaucoup de gens, y compris des gens intelligents qui ont compris l'essentiel de la crise, qui pensent que l'hyperinflation doit être évitée. Je répète pour ma part que l'hyperinflation est un danger mais qu'il n'existe pas de remède indolore. L'autre remède qui reposerait sur la déflation amènerait un non-remboursement de la dette, une récession, du chômage de masse, des faillites d'entreprises et des défauts de paiement.

Rappel à l'usage des gouvernements : Vous ne pouvez pas avoir à la fois austérité et croissance. Vous ne pouvez pas avoir déflation tout en évitant les défauts de paiement et donc faillites bancaires et/ou faillites d'entreprises. Si vous optez pour la déflation, acceptez le chômage, le non paiement de l'ensemble des allocations ( retraite/chômage/santé, etc. ), la baisse des recettes fiscales, les faillites, le credit crunch et les défauts de paiement.

Rappel n°2 : les obligations d'Etat étaient réputées sûres ( "un Etat ne peut pas faire faillite" ) tant que les Etats avaient le contrôle de leurs monnaies. Comme ce n'est plus le cas en Europe ( en France, depuis Pompidou ), les obligations peuvent ne pas être remboursées, notamment si les banques centrales restreignent les dévaluations et si les banques centrales ne peuvent plus prêter directement aux Etats, comme c'est le cas actuellement. Les obligations d'Etat deviennent alors un actif comme un autre. Qu'on se le dise, et beaucoup d'investisseurs n'en sont pas conscients.

Dans cet article, l'auteur s'attend à des quantitative easings massifs en 2014, vraisemblablement plus de 1500 milliards de dollars aux USA. Il estime que le marché est exagérement optimiste et que cela se terminera mal en 2014.

http://kingworldnews.com/kingworldnews/KWN_DailyWeb/Entries/2013/11/22_Man_Who_Predicted_No_Tapering_Now_Says_50_Increase_In_QE.html

 

Autre rappel, entre 1970 et 1980, l'or est passé de 35 $ à 800 $. Toutefois entre 1975 et 1976, l'or a baissé de 50 %, de 200 à 100 $. Qautre ans plus tard, l'or valait 8 fois plus...

http://kingworldnews.com/kingworldnews/KWN_DailyWeb/Entries/2013/11/21_4_Fantastic_Charts_Showing_Gold_Is_Nearing_A_Major_Turn.html