J'essaie de parler de temps en temps de l'immobilier, bien que ce secteur soit pour moi à éviter, car en bulle, peu liquide, risqué, et facilement taxable ( http://lettredamien.canalblog.com/archives/2013/09/12/28006168.html ). Mes derniers articles dédiés à l'immobilier sont ici : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2013/04/26/27014096.html et http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/12/06/25759594.html.

Fondamentalement rien n'a changé. L'immobilier français reste trop cher ( en bulle ). Le pouvoir d'achat des Français chute donc le rapport moyen ( prix d'une maison / revenu d'un ménage ) atteint des sommets. Et le phénomène ne risque pas de s'inverser. Au contraire, je pense que jusqu'au début de 2013, les revenus moyens ont résisté, mais avec l'aggravation de la crise, la hausse des taxes et impôts, la baisse de la consommation, le chômage, le pouvoir d'achat des Français va être sévèrement affecté. Voir : http://www.challenges.fr/patrimoine/20130924.CHA4675/immobilier-ce-qu-on-ne-dit-pas-sur-la-soi-disant-reprise-du-marche.html

Une tendance en outre se confirme : le relèvement des taux d'emprunt, voir http://www.boursorama.com/actualites/barometre-mensuel-national-des-taux-de-credits-immobiliers-hausse-quasi-generale-f0e08e4742a0ce65ff2a6ba92b7375ba. C'est un signe très fort qui va catalyser le krach immobilier en France. La demande immobilière était en berne, elle va devenir quasi-inexistante...

Nous allons donc assister en France à ce que nous avons pu observer aux USA, en Irlande ou en Espagne : chute de l'immobilier, faillites dans les entreprises du BTP, chute de la croissance du pays, etc.

Comment l'éviter ?

- De nouvelles incitations fiscales ? Comme s'il n'y en avait pas suffisamment... Mais surtout, le problème est que le gouvernement actuel détruit tout ce qu'il touche, il serait donc judicieux qu'il n'aggrave pas la situation en essayant d'aider l'immobilier. Et puis le gouvernement n'a plus d'argent ( il veut taxer davantage l'immobilier ; va t'il encore monter les taxes immobilières pour faire des aides fiscales en faveur de l'immobilier ? LOL ). En tous cas, le gouvernement sera loin de son objectif de créer davantage de logements, y compris sociaux, lol !

- l'inflation ? Oui mais pour l'instant les politiques d'austérité évitent cette inflation. En outre il faudrait que cette inflation soit très forte pour que les intervenants souhaitent s'en protéger en achetant de l'immobilier, surtout aux niveaux actuels. Donc seule une hyperinflation sauverait l'immobilier français. Mais l'immobilier ne serait pas un placement rentable, juste un sorte de sécurité. Avoir un toit en fait, ce qui est finalement le seul intérêt de l'immobilier...

Oui je crois que d'ici 2-3 ans Marthe Robin aura eu raison en disant "La FRANCE tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu'elle se sera choisie. Elle aura le nez dans la poussière. Il n'y aura plus rien."