Comme je l'ai toujours dit, l'immobilier est une cible de choix  pour les taxes ( car c'est facile à taxer et tout le monde en a besoin ).

Difficile de dire à quelle sauce les propriétaires seront mangés mais ils seront mangés ( sans doute à toutes les sauces )...

Le côté intéressant c'est que le gouvernement envisage de taxer les plus-values. Ce n'est pas une pure idiotie sans doute. A terme, cela confirme que l'Europe va utiliser la dévaluation monétaire contre la crise, donc l'immobilier monterait dans un contexte hyperinflationniste. Mais cela signifie que le propriétaire, s'il est davantage taxé par les impôts locaux ou les taxes, et s'il doit payer des taxes sur les plus-values, sera dans l'obligation de gagner d'une façon ou d'une autre le supplément qu'il devra payer. Autrement dit, le propriétaire devient un peu plus l'esclave du fisc. Et s'il ne paie pas, il aura le droit à des majorations. Et ensuite ? La confiscation du bâtiment par l'Etat ? LOL, vive le communisme !

Finalement plus personne n'est tranquille chez soi !

http://votreargent.lexpress.fr/impots/impots-s-attaquer-a-la-manne-fiscale-de-la-residence-principale-n-est-plus-un-tabou_336977.html?#xtor=AL-3012

Bon, rassurez-vous, cela aura encore du mal à passer selon moi. Et je plains ceux qui ont des maisons à 700.000 € !
Mais pour l'instant le peuple con-sent !