Je suis globalement d'accord avec O. Delamarche sauf que je ne vois pas comment les taux US pourraient monter à 5-6 %. En effet on sait bien qu'à ce niveau la dette est non-remboursable, donc qui achèterait des obligations même à ce taux ? Les USA eux-mêmes n'auraient pas intérêt à emprunter à ce taux-là, sachant que ce serait suicidaire ( dette > PIB et intérêt>croissance ). Par conséquent les USA n'iront CERTAINEMENT PAS sur cette voie ( il y a des fous mais quand même ! ). Il serait bien plus judicieux et même intéressant, économiquement parlant, de faire défaut de paiement ! C'est à dire, avouer que les USA ne peuvent pas et donc ne veulent pas emprunter à taux plus élevés, et donc si les taux montent, ils font défaut...

C'est même un argument de chantage très fort de la part des USA pour éviter que les taux ne remontent. Mais évidement ils n'en arriveront pas là. Tout président de la Fed ou des USA continuera la méthode Greenspan/Bernanke/etc. à savoir permettre des emprunts à des taux bas, ce qui s'apparente en fait à un défaut de paiement masqué.