Car maintenant que la Fed "risque" ( peut-être ), "si tout va mieux", "d'ici 2014 ou davantage", "d'accélérer ou de ralentir" (sic) le QE...

Ainsi si la politique de la Fed se durçit, les marchés vont pouvoir se mettre à investir dans des actifs à risque, bien entendu. Par conséquent ils vont laisser l'or qui est une valeur refuge ( je précise que je suis ironique comme dans le reste de l'article, on ne sait jamais, lol ).

Donc à partir de maintenant les marchés vont pouvoir investir dans... heu... dans quoi ? Les actions, les obligations, l'immobilier ? ( je ne vais pas répéter pourquoi ce ne serait pas une bonne idée, encore que pour l'immobilier ça se discute ). D'ailleurs en ce moment tout baisse, même les taux aux USA, principalement les taux courts. Évidemment, me direz-vous, si tout va mieux... Mais si tout va mieux qui prête aux USA à des taux si bas ? Si tout va mieux, pourquoi le marché investit dans des obligations qui ne rapportent rien, et n'investit pas dans les matières premières, les entreprises, et pourquoi les actions chutent depuis 2 jours ? Si tout va mieux, pourquoi les taux us sont-ils supérieurs aux taux de la France : http://www.boursorama.com/bourse/taux/. Par exemple le 10 ans us est à 2.156 % tandis que le 10 ans français est à 2.031 %. Les taux allemands, j'en parle même pas, ils sont encore plus bas... Et moi qui croyais bêtement les médias qui récitaient que les marchés s'inquiétaient de l'Europe. Dans le même temps, il y a encore une aberration : le 10 ans japonais est à 0.771. Eux, ils savent même pas qu'il y a une crise, lol...

Comme le disait P. Béchade sur BFM, il y a surtout une fuite vers les liquidités, c'est pourquoi le dollar monte. Quant à moi, je trouve que ça sent le coup fourré ! Etre liquide, c'est bien mais que se passera t'il quand le marché comprendra que le QE continue et que les monnaies continuent à être dévaluées ? Que ceux qui ne sentent rien continuent à vendre leur or pour investir dans les actifs risqués si ça leur chante.

Philippe Béchade :

Olivier Delamarche :