Régulièrement, il y a un politicien dans le monde, pour nous dire que tout va mieux et que les choses d'améliorent, à l'instar d'Hollande qui déclarait l'an passé que le pire était derrière nous. Les naïfs peuvent croire à ces annonces mais je souhaite rappeler que cela fait 10 ans qu'on entend les mêmes discours, y compris la veille de chaque catastrophe. Et, une fois de plus je vais expliquer que le pire ne fait que commencer...

Pour cela, c'est simple : il suffit de regarder les nouvelles du jour :

- la baisse des retraites ( par diverses méthodes, y compris la taxation des retraites ) : http://www.boursorama.com/actualites/document-retraites-le-rapport-moreau-preconise-44-annees-de-cotisations-1d492c4e64fe92b31ed1c85c3adf830d. On sait déjà que cela ne résoudra pas le déficit des fonds de retraite mais je vais expliquer pourquoi cela va l'aggraver. En effet, les retraités constituent une fraction considérable et croissante de la population ayant un poids électoral économique énorme : les retraités consomment beaucoup ( sauf quand ils partent vivre leur retraite à l'étranger aux frais du contribuable français qui cotise - je le rappelle - par solidarité du fait du système de retraite par répartition ; en même temps le système français est tellement idiot que les retraités auraient tort de se priver... ). Ils font travailler beaucoup de monde, ne serait-ce que les infirmiers et les médecins, ainsi que toute l'industrie pharmaceutique... Si le gouvernement baisse leur pouvoir d'achat, que vont-ils faire ? Consommer moins ! Et à qui cela va t'il porter préjudice ? Aux vendeurs, qui vendront moins, donc gagneront moins donc paieront moins d'impôt et pourront faire faillite ou licencier, accroissant le problème du déficit chomage... Le problème est encore plus vicieux car le gouvernement veut faire travailler les actifs plus longtemps mais je connais une quantité considérable de personnes qui sont en pré-retraite pour la simple raison qu'il n'y a pas de travail, encore moins pour des personnes de leur âge...

- le gel des salaires des fonctionnaires continue : http://www.boursorama.com/actualites/le-gel-du-point-d-indice-des-fonctionnaires-prolonge-en-2014-cea173cf12791b1200461ce063a73a35. Cela ne va pas inciter les fonctionnaires à travailler davantage... Il est vrai que les fonctionnaires ont certains avantages par rapport à d'autres, mais il est faux de dire que tous les fonctionnaires ne font rien. Allez faire un tour aux urgences et vous verrez ce qu'il en coûte de diminuer le nombre de fonctionnaires. Cherchez une garderie, allez visiter les écoles, etc... Si d'aventure un opposant aux fonctionnaires était en mal de boulot, qu'il sache qu'il peut, au prix de certains sacrifices être fonctionnaire, après tout... Et nous en reparlerons ! En fait le vrai problème n'est pas celui des fonctionnaires mais celui du gouvernement qui écrase le travailleur.

- la culpabilisation des travailleurs, sommés de se sacrifier tous les jours un peu plus. Lire à ce propos la fable de l'abricot : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-fable-de-l-abricot-de-l-immoralite-de-l-impot-progressif-.aspx?article=4406195444G10020&redirect=false&contributor=Renaud+Dozoul&mk=2, ou encore cette histoire du socialisme vu par un professeur ( JE LE RECOMMANDE +++ ) : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-socialisme--on-ne-peut-pas-faire-plus-simple.aspx?article=2731718238G10020&redirect=false&contributor=Bron+Suchecki. Ce cinéma aboutit à l'aggravation d'un problème structurel qui est le talon d'Achille de nos bons gouvernements : http://www.boursorama.com/actualites/le-top-ten-des-pays-ou-s-expatrier-2332812eb8f4b241ea4e393c59c4d6a4. C'est pourquoi les gouvernements gesticulent en essayant d'enrayer "l'évasion fiscale", mais ce phénomène va aller en grandissant, car plus l'esclavagiste frappe son esclave, plus l'esclave désirera fuir, quels qu'en soient les risques...

- Conséquences de tout cela ( et du reste ) : la consommation baisse : http://www.boursorama.com/actualites/les-francais-seront-prudents-pendant-les-soldes-d-ete-a373446234f27bc1041597d3f807ca58, le pouvoir d'achat diminue du fait de la baisse des revenus, de la hausse des taxes et impôts, de la baisse des aides, et de l'inflation ( comme je le prévoyais depuis 10 ans ) : pour l'alimentation http://www.boursorama.com/actualites/les-courses-alimentaires-plus-cheres-en-mai-b424f9d9f2e9a65ebc24253fa604b505, ou pour le chauffage : http://www.boursorama.com/actualites/80-euros-en-plus-sur-les-factures-a-cause-du-mauvais-temps-4ec78883d9072fd3efac6f55af6c8593. et ce n'est pas prêt de s'arrêter.

Tout cela vous paraît sans importance ? Sachez néanmoins que le pouvoir d'achat des Français va baisser, donc que la consommation va baisser, donc que les revenus vont baisser, et donc que les recettes de l'Etat vont baisser tandis que les dépenses de l'Etat baisseront pas ou bien moins qu'espéré. Finalement le déficit français va se creuser et la dette exploser... Voir le petit graphique au début de cet article : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-baisse-surprise-des-rentrees-fiscales-.aspx?contributor=Charles+Sannat&article=4406259066G10020&redirect=False

Le retour de la croissance résoudra ce problème ? Faux car d'une part il n'est pas certain qu'il y aura une retour de la croissance. Pire nous devrions avoir une récession. Mais surtout même s'il y avait un retour de la croissance, elle serait inférieure aux taux d'intérêt sur la dette... Ainsi les Ricains peuvent bien se réjouir d'une faible croissance, mais vu que leur dette explose avec des intérêts à long terme très supérieurs à leur croissance, le problème du fiscal cliff va se reposer de manière récurrente...

A bon entendeur...