Les notes des Etats servent à évaluer leur solidité finançière, donc à évaluer le risque reposant sur certains Etats, et in fine à fixer le taux d'intérêt des obligations de ces Etats. Ainsi un pays noté C empruntera à des taux plus élevés qu'un pays noté AAA, par exemple.

Mais là où ça cloche, c'est qu'un pays, par exemple les USA, dont la note a baissé peut emprunter moins cher qu'il y a quelques années, lorsque sa note était AAA ( http://www.boursorama.com/actualites/sp-prive-encore-les-etats-unis-du-triple-a-mais-se-montre-plus-optimiste-1b99f7bf9bd272ac2d272f386cec0fcc )... Ainsi, la solidité finançière de ce pays s'est dégradée, et le risque concernant ses obligations a augmenté, toutefois les "zinvestisseurs" prêtent plus facilement et à des taux moindres qu'en 2006...Voir : http://www.boursorama.com/forum-analyse-technique-usa-benchmark-2a-taux-bas-425001920-1

Alors oui évidement, si les zinvestisseurs continuaient à prêter aux taux d'il y a 5 ou 10 ans, les USA feraient faillite, mais ce n'est pas le problème des investisseurs normalement constitués...

On en conclut que les zinvestisseurs ne sont pas rationnels, et on en arrive à la question "qui sont ces zinvestisseurs irrationnels ?". En fait ce sont des intervenants qui n'achètent pas les obligations pour sécuriser leur argent ou pour faire des plus-values. Ils les achètent pour d'autres raisons, par exemple pour influencer le cours de monnaies ( dollar, euro, yen, yuan, etc. ), ou pour sauver un pays ; je ne vois guère d'autre raison...

Je constate par la même occasion que le T-note 2 years fait un plateau depuis fin 2011. Mais c'est un plateau qui porte bien son nom : il est parfaitement plat ! Trop plat ! Surtout avec ce qui se passe au niveau macro-économique, au niveau des annonces de la Fed, de la BCE, de la banque du Japon, etc. La volatilité est minuscule... On m'annoncerait dans 2 ans que c'était voulu et fait exprès que ça m'étonnerait pas, lol !

Pourtant les T-notes à 5 ans et à 10 ans semblent commencer à piquer du nez... Peut-on en conclure que le marché anticipe une hausse des taux à partir de 2015-2018 ? En tous cas je vois sur le graphique précédent ( T note 2yr ) qu'en 2006 le marché était excessivement optimiste ( les agences de notation donnaient des AAA à tout le monde ) et les taux trop élevés. En 2011, sous la panique baissière les taux ont fait un "sell-off" si l'on peut dire. C'est à peu près à ce moment-là que les agences de notation enlevaient leurs AAA à de nombreux Etats. Depuis les T-notes sont anormalement plats, mais d'un point de vue contrarien, il y a peu de chances qu'ils baissent encore. Il faut plutôt s'attendre à ce qu'ils montent, que la note des USA soit AAA ou même C... Dans tous les cas, je ne me fie pas du tout aux agences de notation !