Le titre est volontairement provoquant, mais je pense que la chute de l'argent de 50 à 21 $, ou celle de l'or de 1900 à 1350 $, entre 2011 et 2013, peut désormais être appelée "krach". Bien entendu l'or et l'argent restent des placements rentables sur le long terme puisqu'en 2001 l'argent se payait 4 $ l'once tandis que l'or se monnayait 275 $ l'once. En outre les pièces d'argent sont difficiles à trouver à un bon prix ( toujours de 20 € à 30 € pour les 50 F Hercule ).

Précisons aussi que le krach concerne l'or et l'argent mais pas ( tous ) les métaux précieux. Le platine et surtout le palladium sont peu affectés.

 

Graphiquement je vois mal ce qui empêcherait l'argent de toucher les 19.50 $ l'once à court terme. Pour l'or l'objectif est 1307 $ l'once ( ratio 50 % de Fibonacci ) puisque les 1450-1476 $ ont été rompus.

Et ensuite ? Eh bien techniquement il faut avouer que les indicateurs indiquent clairement une tendance baissière. Il y a de quoi s'alarmer... Les plus optimistes, comme moi, peuvent faire l'hypothèse que la consolidation majeure a été plus forte que prévu, et que les indicateurs le signalent avec malheureusement du retard, voir http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/12/28/26010397.html. Bref c'est la panique mais c'est parfois dans la panique qu'il faut acheter et ne pas vendre ( achetez au son du canon, vendez au son du violon ). Effectivement en période de consolidation, c'est justement au moment où les indicateurs sont le plus mauvais qu'il faut acheter. La question est donc de savoir si nous avons à faire à une consolidation ou à un retournement de tendance ( comme les indicateurs le laissent penser, c'est vrai ).

Personnellement je ne suis pas alarmé parce que je ne vois toujours pas les raisons de la baisse de l'or. Cela pourrait faire de moi un aveugle, mais je vais tenter d'expliquer ce que je vois. Tout d'abord, je vois des manipulations depuis fin 2012. Et par expérience, je sais que lorsque ces manipulations apparaissent, elles sont très puissantes. De ce fait, les tentatives de description par l'analyse technique deviennent nulles car la seule chose à comprendre, c'est que des intervenants mènent les cours de l'or et de l'argent là où ils le veulent. Or je ne sais pas exactement où ils veulent les mener et quand. Par conséquent les analyses techniques sont inefficaces et caduques. Le marché de l'or est mondial mais il est très étroit du point de vue des montants engagés au regard des masses monétaires astronomiques qui inondent le monde de la finance. Le marché des dérivés sur l'or est lui même extrêmement supérieur au marché de l'or physique ( voir http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/12/21/25965386.html ).

Ensuite, ce qui pourrait expliquer la baisse de l'or serait que les investisseurs quittent massivement ce secteur, espérant engranger davantage de plus-values sur d'autres secteurs. Le seul secteur actuellement qui a le vent en poupe est celui des actions. Toutefois ce secteur monte du seul fait des injections monétaires. Donc même si une flambée des actions me paraît possible ( voir http://lettredamien.canalblog.com/archives/2013/05/14/27159899.html ), cela ne justifie pas une baisse de l'or. Au contraire l'or devrait monter, même s'il monterait moins que les actions ( car les actifs les plus risqués sont toujours plus volatils et montent plus vite que l'or ). Toutefois, comme je l'ai dit, le marché de l'or est minuscule par rapport à celui des actions. Par conséquent si des investisseurs vendent leur or pour acheter des actions, les répercussions sur l'or peuvent être très graves, tandis que les actions montent. Mais passée cette phase de transfert de fonds, le marché de l'or devrait retrouver son équilibre, et l'or devrait retrouver une valeur plus juste. Ainsi le rapport djia sur or est monté en mai 2013 à plus de 11. C'est bien au-dessous de ses sommets à 40 mais aussi bien au-dessus de son creux de 1980 à 1. En outre, il me semble important que le djia/or reteste voir dépasse son creux de 2011 à 5.70. Je ne parlerai pas des autres secteurs financiers ( obligations, immobilier, matières premières ), ce que j'ai déjà fait par le passé, mais je ne vois parmi ces secteurs aucun qui puisse attirer des investisseurs davantage que l'or à moyen/long terme.

L'autre explication de la baisse de l'or serait le défaut de paiement de l'Europe ( qui entraînerait très certainement les USA et le reste du monde ). Dans ce cas soit l'euro sera dévalué, soit les comptes bancaires seront bloqués ( et plus personne n'aura d'euro ). Dans le premier cas l'or montera en euros. Dans le second, mieux vaudra avoir de l'or que rien du tout. Aussi il est intéressant pour un européen de posséder de l'or. Je précise que je ne crois pas à ce scénario mais qu'une partie du marché doit y croire. C'est pour cette raison que j'y répond en indiquant à ceux-ci que la vente d'or n'est pas justifiée.

L'explosion d'une bulle sur l'or n'est pas une explication valable, à moins de croire que les devises vont être indexées sur l'économie d'États non endettés et en forte croissance, ou à moins de croire que la masse monétaire va être drastiquement réduite ( disons de 90 % dans les 10 prochaines années, et je suis sympa ). Voir http://lettredamien.canalblog.com/archives/2013/04/15/26933058.html. Là encore, une partie du marché doit croire que les USA vont réduire leur déficit, leur dette, devenir bénéficiaire et faire de la croissance... Le réveil risque d'être difficile !

Voilà... Manipulation ou pas, folie des marché ou pas, fondamentalement rien ne me convainc d'une bulle sur l'or. L'analyse technique étant peu fructueuse, l'investissement sur l'or est affaire de bon sens et de conviction. A court terme, le marché peut me mettre à défaut. Le marché est plus puissant que moi. Mais à long terme il faut être plus malin que le marché...

voir aussi : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2013/05/17/27181218.html