J'ai très fréquemment et très récemment parlé de l'austérité ( voir http://lettredamien.canalblog.com/archives/2013/05/04/27077146.html ), mais je souhaitais rajouter un mot sur les perspectives en France.

Le gouvernement a fait un geste clair et de bon sens le 4 mai, en indiquant qu'il ne ferait pas davantage d'austérité : http://www.boursorama.com/actualites/ni-laxisme-ni-austerite-la-france-veut-rassurer-sur-sa-conduite-budgetaire-c77d926956ef1d135485954eda21ca12. Néanmoins ma crainte semble se vérifier : le bon sens est d'ordre politique, pas économique. En effet après une chute dans les sondages, le gouvernement français va être obligé de se taire, au moins temporairement car il va falloir charmer les Français en vue des prochaines élections. Et pour l'instant, c'est mal parti : http://www.boursorama.com/actualites/marine-le-pen-vise-un-fn-en-tete-aux-europennes-et-le-fief-de-cahuzac-2a63b310f6a7f471ac78d19cc43a9ed0. Marine Le Pen, selon un sondage BVA, devance François Hollande ! Cela risque de faire mal pour le PS, mais aussi pour l'UMP...

Conclusion logique : les socialistes ne devraient pas refaire d'austérité avant l'année prochaine. Ensuite, cela dépendra des résultats électoraux. Outre-rhin, ça ne coûte rien de faire la morale au reste de l'Europe, et même ça donne l'impression d'être un leader. Là encore, on en reparlera après les élections et après les chiffres de la croissance !