Le CAC rebondit sur son support, voir : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2013/04/22/26986096.html

La hausse est généralisée en Europe : l'indice espagnol IBEX 35 prend 3.25 % ( on sait à quel point tout va bien en Espagne ! ), le TSE Italien prend 2.93 %,... L'indice européen FTSEuroFirst 80 prend 2.98 %. Regardons-le en détail :

Il est moins clair que le CAC car il avait rompu son support à 3420 début avril mais il est repassé dessus ces derniers jours. En fait, l'indice trace une figure d'élargissement baissière depuis mars. Cela signifie que la volatilité explose du fait que le marché ne sait plus quoi attendre, ni que faire et où aller. Le marché aurait bien pû plonger mais si la BCE lui promet des liquidités, alors il peut repartir à la hausse. Sur le plan technique mes oscillateurs et indicateurs ne sont pas fameux mais l'essentiel est dans ce que j'ai dit précédemment. En pratique, on peut s'attendre à tout ( poursuite de la hausse ou forte rechute en fonction du contexte monétaire ).

Au fait, savez-vous pourquoi les actions européennes bondissent avec une telle énergie ? Eh bien parce que les nouvelles sont catastrophiques : http://www.boursorama.com/actualites/les-bourses-europeennes-bondissent-misant-sur-une-intervention-de-la-bce-eeb871d6ec2375b6306b06a2c3bffad1. Cela signifie que les actions montent en prévision de l'augmentation de la masse monétaire de l'euro, et donc de la dévaluation de l'euro... On appelle ça "l'inflation". Aujourd'hui nous pourrions dire que l'inflation en France sur les actions est +3.58 % / jour. Mais un jour, c'est trop court ! Et la France c'est trop restrictif ! OK, donc nous pourrions dire que l'inflation en Europe sur 1 an est + 17 % ( remarquez que je ne pars pas du creux )...

En conclusion, les actions ne montent que par effet inflationniste depuis 1 an dans le monde. Je doute fort que les effets de l'inflation mondiale se cantonnent aux actions...