Dernièrement, j'ai imaginé plusieurs projets présentant de belles perspectives de rendement et de croissance, malgré la crise. La tentation est encore grande de faire ces investissements, que je ne citerai pas pour des raisons évidentes de concurrence.

Toutefois, après réflexion, quand on voit ce que le(s) gouvernement(s) est capable de faire, je me pose des questions. A quoi bon gagner davantage d'argent pour être taxé davantage et bénéficier de moins d'aides/allocations/subventions, remplir des comptes bancaires qui seront confisqués ? Plus le temps passe et plus le gouvernement affirme qu'il prendra autant d'argent qu'il en faudra. Il ne laisse guère d'espoir à ceux qui travaillent et gagnent de l'argent. Aussi, même si les projets que j'ai en tête rapportent de l'argent, ils seront ensuite vus comme des trésors qui devront être pillés... http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-ne-vous-inquietez-pas-ce-sont-toujours-les-riches-qui-paient.aspx?article=4300847200G10020&redirect=false&contributor=H.+Seize

Franchement, cela ne donne pas envie d'investir en France, mais plutôt de partir à l'étranger... D'autant plus que les statistiques montrent que les Français émigrés sont de plus en plus satisfaits de quitter la France et de moins en moins enclins à y revenir... http://www.20minutes.fr/economie/1119287-20130315-crise-40-francais-travaillant-a-letranger-veulent-plus-revenir-vivre-france

La situation est de moins en moins tenable... Bizarrement je ne vois pas beaucoup de grèves. Je constate le silence coupable des Français... Pourtant il faudra bien un jour que le peuple se révolte !? J'en profite pour parler des retraités qui se plaignent. En effet les retraités du public ont eu droit à une légère augmentation de leurs retraites ( mais inférieure à l'inflation ). Ceux du privé ont eu le droit à presque rien. Les réactions ont été faibles. Toutefois je dois signaler qu'il aurait mieux valu ne pas augmenter ces retraites voire les diminuer. Effectivement les actifs sont de moins en moins nombreux. Ils devront travailler plus longtemps, mais surtout leurs revenus stagnent ou régressent. Leur pouvoir d'achat est en chute ( http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202667831918-france-l-insee-confirme-une-croissance-nulle-en-2012-553041.php ), les taxes augmentent, et les aides sont de plus en plus rares et faibles. Les actifs avaient déjà du mal à financer les retraites, par conséquent comment financer davantage de retraites qui sont coûtent toujours plus cher alors que les revenus des actifs stagnent ( au mieux ) ou baissent ? Cela va précipiter le défaut de paiement de la France... Et que se passera t'il lorsque la France fera défaut de paiement