Or, argent, actions, obligations, dollar, immobilier, que se passe t'il ? Réponse : les marchés sont à l'image de notre société ; ils font semblant de ne pas voir... ça a un côté rassurant... Cela apaise l'esprit, déjà si angoissé par le monde occidental absurde dans lequel nous vivons, mais cela s'appelle le déni, la technique de l'autruche. http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/12/22/25976793.html

Les peuples, tels un volatile, s'enfouissent la tête sous la terre espérant échapper au prédateur... sauf que le prédateur ne disparaît pas... Et en réalité aucun animal n'est assez fou pour pratiquer la technique de l'autruche car il serait rapidement dévoré, littéralement. Aucun animal, mais l'homme oui :

Qui ne pratique pas la technique de l'autruche ? Quasiment personne en fait ! Il est plus aisé de faire la liste de ceux qui la pratiquent :

- Les gens qui râlent et protestent, puis retournent sagement travailler et payer leurs impôts, espérant que le prédateur se contentera d'un cuissot.

- Ceux à qui on propose une solution mais qui négligent de la mettre en oeuvre ( "trop fatiguant, trop compliqué, pas assez de temps" ), préfèrant se donner en pâture plutôt que de faire l'effort de fuir face au prédateur.

- Ceux qui votent à gauche, pensant être sauvés. Ceux qui votent à droite, persuadés d'être protégés. Ils croient détenir la solution en lançant des fleurs sur le prédateur.

etc...

Existe t'il une solution face à ce prédateur ? Fuir ou se battre ? En tous cas, se cacher la tête dans un trou ne résout rien !


Pourquoi ce message ? Parce que derrière mon silence temporaire sur ce blog, je n'ai pas arrêté de suivre les nouvelles. Je pourrais vous en citer quelques-unes, à titre d'exemple ( http://www.liberation.fr/societe/2013/03/19/vers-une-baisse-des-allocations-familiales-des-menages-aises_889593?xtor=rss-450 , http://www.boursorama.com/actualites/etats-unis-la-fed-prete-a-reconduire-son-soutien-massif-a-l-economie-9f672bd319bd40968bc2448c851af726 , http://www.boursorama.com/actualites/trois-millions-de-francais-semblent-renoncer-aux-vacances-en-2013-a64e8a8012a3350c366530e0f00376f9 ), mais ce n'est qu'une goutte d'eau par rapport à la réalité. Ne vous contentez pas de ces exemples, ils sont le glaçon sur la face émergée de l'iceberg. L'austérité commence à peine à porter ses fruits... Je vous le garantis, cigales, l'été est fini et la bise est venue ! Avez-vous pensé à faire quelques provisions en cas de famine ? Fourmis prenez garde à vous aussi, vos provisions seront peut-être confisquées ( volées en toute légalité )...

En toute objectivité, l'immobilier aussi bien résidentiel que commercial sombre, la croissance coule et entraînera les entreprises donc les actions. La dette s'élève rendant les obligations de plus en plus risquées, de moins en moins remboursables, si ce n'est en taxant, imposant, confisquant aux peuples - ce qui ne résoudra rien comme je le dis depuis 10 ans -. Alors les banques centrales elles-mêmes achètent ces obligations rémunérées que-dalle, qu'elles paient en dévaluant les monnaies. Mais ces obligations sont à leur sommet...

N'est-ce pas la technique de l'autruche ? Quant à l'or, il baisse ( artificiellement, c'est une manipulation ), histoire de faire croire que tout va bien ( "ahhh, ça va mieux avec la tête dans mon trou !" )...

La crise progresse. Les peuples ne seront pas épargnés, vous non plus ! "L'Islande ? C'était leur problème ! L'Irlande ? Ils ont fait n'importe quoi ! La Grèce ? Bien fait pour eux ! L'espagne ? C'est de leur faute ! Le Portugal ? Ben eux, à part la morue...". Votre tour approche, ainsi que je vous le prévoyais il y a 10 ans. J'avais même donné la chronologie... Vous n'y croyez pas ? Alors décrivez-moi la saveur de la terre...

PS : Et moi, que fais-je ? D'abord je vous informe depuis 10 ans. Ensuite je réfléchis aux solutions... Soit se laisser dévorer. Soit se battre par une révolution ( "se battre, quelle horreur et à quoi bon ?! Une révolution ? Oh non ça fait trop peur !" ), mais je parle davantage d'une bataille morale et philosophique que d'une bagarre à coups de poings... Soit fuir en espérant ne pas être (r)attrapé ( upr : http://www.u-p-r.fr/ , dlr : http://www.debout-la-republique.fr/ voire fn qui n'est pas ma solution de prédilection mais qui a l'avantage du poids politique ). Il y a la fuite à l'étranger mais les prédateurs sont partout et ils sont tenaces...