Plus le temps passe, et plus mes prévisions 2013 peuvent paraître aberrantes. Toutefois je ne suis pas du tout inquiet ( je ne joue plus sur les actions d'ailleurs ). Et surtout j'ai décidé depuis 2008 de jouer le long voire très long terme du fait de la crise, de la volatilité et des manipulations qui en découlent. Les faits actuels me donnent raison : le court terme et le très court terme sont imprévisibles à moins de faire partie des manipulateurs. Je suis persuadé que le long terme confirmera mes prévisions. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage...

J'ai trouvé à ce sujet une vidéo éloquente de Philippe Béchade :

Et puis le point de vue d'Olivier Delamarche sur les marchés. J'ajoute qu'avant tout krach, les médias nous expliquent que les PER sont raisonnables ( en fait ils sont élevés puisqu'ils sont quasiment à leur niveau d'avant le krach de 2007 ). En outre, les PER flambent toujours avec un certain délai ( car les bénéfices baissent toujours avec un certain délai ). Autrement dit, lorsque les médias s'apercevront que les bénéfices baissent ( donc les PER montent ) il sera trop tard, les cours des actions auront baissé ( et donc les PER s'ajusteront ). Bien entendu, comme le dit O. Delamarche, les PER sont corrects car les entreprises ont augmenté leurs bénéfices en diminuant leurs dépenses ( et non en faisant de la croissance ). Enfin O. Delamarche me rejoint sur les perspectives ( soit hyperinflation, soit défaut de paiement... ).