En complément de mon précedent article ( http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=916723&pid=25716817 ), je vous propose cette réflexion :

Les mouvements sur l'or sont peut-être à relier au fiscal cliff, dont j'avais évoqué le caractère psychodramatique ( http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=916723&pid=25629667 ). En effet, au-delà du fait que le relèvement du plafond de la dette est inéluctable - Obama l'a d'ailleurs confirmé hier -, il demeure que les banquiers peu clairvoyants attendent d'en avoir la confirmation officielle. En attendant, l'évolution de la masse monétaire est bloquée. Effectivement, si le relèvement du plafond n'intervenait pas, la Fed serait dans l'impossibilité de poursuivre sa politique monétaire. L'évolution de la masse monétaire est donc suspendue à cette décision. Si le relèvement du plafond se confirmait, la masse monétaire reprendrait sa hausse. Psychologiquement ce processus soutiendrait l'or, mais mécaniquement aussi l'or serait soutenu car une partie de la masse monétaire n'aurait d'autre lieu où aller que vers l'or ( ou le dollar n'aurait d'autre solution que de voir sa valeur baisser ). Voir : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-vers-un-prix-de-l-or-a-2300-dollars.aspx?article=4088868484G10020&redirect=false&contributor=Jeff+Clark.

La nuance est subtile mais tout cela signifie que les récentes attaques sur l'or ne sont pas forcément des manipulations au sens paranoiaque du terme ( et que par exemple l'or soit maintenu à la baisse en attendant une décision sur le fiscal cliff : http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-irregularites-de-prix-sur-le-marche-de-l-argent.aspx?article=4019035998G10020&redirect=false&contributor=Dimitri+Speck ), mais seulement des manipulations au sens très large ( c'est à dire des manoeuvres d'initiés dans l'attente d'une nouvelle précise ). Autrement dit, l'or suit l'évolution de la masse monétaire qui est bloquée dans l'attente d'une décision concernant le fiscal cliff ( aussi bête que cela puisse paraître ), auquel cas les banques commerciales procèdent à des ventes de couverture sur l'or ( prise de bénéfices ou revente de positions spéculatives haussières )