Il se passe diverses choses sur les marchés. Rien d'extraordinaire et d'imprévu mais seulement des confirmations de ce que je vous raconte depuis des années.

- La Grèce va probablement recevoir un nouveau prêt, qu'elle ne remboursera pas, car il y aura un défaut partiel de paiement en 2015 : http://www.boursorama.com/actualites/grece-les-creanciers-pourraient-renoncer-a-leurs-exigences-en-2015-bf5bb3a991f721da306793f9cf02a39b. Bon courage aux "heureux" possesseurs d'assurance-vie et aux banques créancières.

La Grèce coupe la corde : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/11/17/25603651.html

Les assurances-vie : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/11/04/25498182.html

- Le Japon fait du quantitative easing illimité - de la dévaluation monétaire en fin de compte -. C'est normal puisque comme je le répète tous les jours, c'est le seul moyen pour le monde de s'en sortir. En fait contrairement aux Occidentaux qui tentent de rassurer les marchés avec les QE1, QE2, QE3, QE4, le Japon a été moins hypocrite et a carrément arrêté de les compter ( il en était déjà à 9 ou 10, je ne les comptais plus ). En outre les QE successifs ne rassuraient plus les marchés. Il fallait frapper bien plus fort...

- Les métaux précieux ont rebondi comme prévu. Les analyses techniques et fondamentales sont très positives. Je ne les refais pas car il n'y a rien de neuf : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/10/25/25420721.html. Les quantitative easings vont soutenir les métaux précieux. Le palladium et le platine suivent l'or mais restent actuellement dans un trading range sur le plan technique. Reste à espérer que ce trading range cesse ( ce qui selon moi, ne devrait pas tarder ; mon placement de diversification va peut-être enfin me servir à quelquechose...).

- L'euro n'a pas touché les 1,25 mais a rebondi sur 1,27. Il y a donc beaucoup moins de chances pour que l'euro baisse dans la conjoncture actuelle. La situation grecque n'est pas résolue mais elle est très largement anticipée et ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan, en comparaison avec la situation japonaise et américaine ( le fiscal cliff est là pour le rappeler ). Par conséquent il faudra surveiller le comportement de l'euro à l'approche de ses sommets court terme ( vers 1,30 ) mais je pense toujours que l'euro va continuer sa progression à moyen/long terme ( http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/10/25/25420721.html ). Ainsi les métaux précieux monteront un peu moins en euro qu'en dollar. Toutefois si le dollar baisse effectivement, des quantités astronomiques de liquidités vont se reporter sur les métaux précieux qui devraient flamber aussi bien en dollar qu'en euro. En d'autres termes la monnaie qui maintiendra sa valeur sera l'or. L'euro en perdra beaucoup. Le dollar en perdra très beaucoup. Ainsi, comme en 2009, après sa consolidation, l'or avait gagné 90 % en 2 ans 1/2, alors j'estime que l'or devrait prendre au minimum 90 % dans le même laps de temps, soit 3325 mi 2015, ce qui est très net sur une échelle logarithmique.