Un petit point s'impose avant les élections aux USA.

Le CRB :

L'indice des matières premières ( CRB ) accuse un repli depuis son sommet de 2011 à 370 $. A plus court terme, il est passé en 2 mois de 320 à 290 $, ce qui correspond d'ailleurs à un support. Le FMI, la Fed et l'équipe d'Obama peuvent se frotter les mains car il ne semble pas y avoir d'inflation sur les prix des matières premières, du moins sur 1 an.

Cette situation est un argument fort pour poursuivre les politiques de Quantitative easing.

Je note toutefois que le CRB est survendu, qu'il est sur son support et que les mm50 et 200 se sont croisées. Ces indices sont haussiers, toutefois le mouvement global reste baissier. Par conséquent il est trop tôt pour jouer un changement de direction, mais il faudra surveiller le CRB les prochaines semaines.

Quel rapport avec les élections ? Eh bien les métaux précieux m'ont paru manipulé ces dernières semaines. L'or consolide depuis début octobre alors qu'il commencait à s'envoler, un peu comme si quelqu'un avait voulu retarder la hausse. Or l'or est un très bon indicateur des tensions économiques. En manipulant l'or, on peut donc masquer une tension économique. J'ai donc voulu faire le point avec les matières premières en général. Il est amusant de voir que le CRB a touché un creux quelques jours avant les élections. En outre le Quantitative easing est au coeur du débat électoral...

Le dollar :

Le dollar a lui particulièrement baissé d'aout à septembre ( le crb a monté ) puis il s'est repris après mi septembre ( le crb a chuté ). Le dollar est survendu et devrait rebondir à court terme, conformément à ma précédente analyse : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/10/25/25420721.html . Effectivement il est possible que l'eurus reteste 1.25 afin de fêter la victoire du nouveau président. Je m'interroge néanmoins sur la suite.

Est-ce que la chute du dollar a été temporairement enrayée pour faire bonne figure lors des élections ? Le dollar index ( ci-dessous ) peut-il dépasser les 81 ? Jusqu'où irait la hausse ? Ou bien le château de cartes s'effondrera t'il ? Les moyennes mobiles sont largement pessimistes. Même en weekly la mm200 s'est retournée à la baisse, d'autant plus que les cours sont sous la mm50 depuis septembre !

Conclusion :

L'or et les matières premières ont rechuté depuis que le dollar s'et repris ( sans explication ) à la mi-septembre, jusqu'à aujourd'hui, c'est à dire à 3 jours des élections US. Le plus intriguant est que les matières premières ont chuté davantage que ce que le dollar a remonté. Nous pouvons émettre diverses hypothèses, cependant le seul constat que l'on puisse faire est que l'impression nous a été donnée que le dollar est stabilisé et que le prix des matières premières est sous contrôle. Ce n'est en réalité bien sûr pas le cas.

Quelles sont les perspectives ? Si le CRB ne casse pas son support à 290, le rebond est probable. Le contexte sera soit une accalmie de la situation économique grâce aux quantitative easings et aux promesses gouvernementales, soit un marasme économique pallié par du quantitative easing mais un soutien de la demande de la part des pays émergents. Si le CRB casse 290, dans un contexte de récession généralisée, il reprendra sa tendance baissière avec les matières premières, dans un contexte de chute de la demande. L'or en euro reste un placement intéressant car même si l'or baisse, l'euro pourrait bien consolider à court terme, donc l'or en euro serait stable ou haussier.

Personnellement j'éviterai les matières premières. Seuls les métaux précieux, voire seul l'or, conservent leur intérêt du fait de leur valeur monétaire. Il me semble probable que le dollar rebaisse mais que l'Europe apparaisse plus forte après sa longue convalescence, rassurant un peu les marchés. D'autres QE pourraient aussi tirer les marchés vers le haut.