Le platine est - étrangement - dangereusement sous-évalué, ce qui a comme conséquence une rentabilité faible dans ce secteur et donc un sous-investissement. Ceci est responsable de défaut d'entretien des mines, d'accidents, de mauvaises conditions de travail et finalement de protestations de la part des mineurs :

http://www.boursorama.com/actualites/le-prix-du-platine-bondit-les-violences-en-afrique-du-sud-inquietent-f0dc67f80b3631ae799459cb0479cec2

Pourquoi un tel désintérêt pour le platine ? J'avais déjà évoqué quelques raisons pour cela : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/02/03/23426828.html et http://lettredamien.canalblog.com/archives/2011/11/19/22723968.html. En résumant, l'or est le seul métal à servir de refuge contre la dévaluation monétaire à l'heure actuelle. Les autres métaux subissent la pression déflationniste des marchés car ils sont réputés être des métaux industriels. En outre les marchés des métaux précieux -hors or- sont plus petits que celui de l'or, donc plus volatils, et plus facilement manipulables. De faibles ventes font baisser les cours. En particulier le marché de l'argent est extrêmement manipulé. C'est moins le cas du platine et du palladium qui intéressent moins de monde. Cela dit les fondeurs, en pratique, conservent leurs stocks de platine et de palladium quand les cours sont bas. Ils ne vendent qu'à des cours élevés et il n'est pas simple de s'en procurer hormis ici bien sûr : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2011/10/27/22490449.html.

Pourtant, on sait que la situation est tendue en Afrique du Sud qui est l'un des principaux producteurs de platine ( et de palladium ). Mais ce qui se passe en Afrique du sud est très révélateur de ce qui peut se passer ailleurs ( russie, zimbabwe ou Amérique du nord ). Si l'Afrique du sud arrête de produire, on aura très vite une pénurie de platine. Si les cours du platine ne remontent pas, ( faute de demande ? ), c'est ce qui risque d'arriver... Mais peut-on se passer de platine ? Pour l'instant la réponse est non. Reste donc à espérer que ces manifestations attirent l'attention et fassent rebondir le platine.

A cela s'ajoute l'espoir d'un nouvel assouplissement monétaire ( autrefois nommé QE3 ; ou quantitative easing, peu importe le nom ), qui est d'ailleurs responsable du soutien haussier sur l'ensemble des matières premières ( y compris le maïs / pas besoin d'écouter les sornettes à ce sujet, qui accusent la sécheresse ) et sur les actions. Même l'euro semble avoir trouvé un soutien !

Et peut-être qu'un jour les investisseurs se tourneront vers le platine et plus uniquement vers l'or...