http://www.boursorama.com/actualites/la-france-pourrait-entrer-en-recession-cette-annee-d-apres-la-banque-de-france-b46586190d2b7ce9470b6968484e9463

Sans surprise, la France se dirige vers une récession. Elles sont loins les belles prévisions de Sarkozy, Hollande, Draghi et les autres... Au gouvernement et dans les grandes instances, on parle beaucoup, on croît tout savoir, on gagne beaucoup d'argent et d'avantages, mais on est toujours à côté de la plaque... Les Français écoutent, croient et votent bêtement ; il n'y a pas d'autre explication.

Donc la France va vers la récession. D'ailleurs comment la même politique qu'en Grèce ou en Espagne pourrait-elle amener des résultats différents ? Quelles sont les implications ?

Tout d'abord les prévisions budgétaires, déjà catastrophiques à cause de l'argent dilapidé pour sauver les banques touchées par les crises irlandaises, grecques, chypriotes, portugaises, espagnoles et italiennes (...), vont s'assombrir. En effet ces prévisions sont toujours exagérément optimistes ( démagogie oblige ), cependant elles se basaient toutes sur le scénario d'une forte croissance ( si si ! ). Mais là je crois que les prévisionnistes vont devoir faire une croix sur leur croissance à 2 %... De ce fait, les rentrées fiscales vont chuter et les dépenses de l'Etat vont au mieux stagner ( et au pire augmenter )... En effet les restrictions de budget ne devraient pas parvenir à compenser les dépenses liées aux subventions, allocations, etc... Et même, soyons optimistes, en supposant que les dépenses diminuent, elles diminueront moins que ce que les recettes baisseront. Et dans tous les cas, le déficit français se creusera. Déjà que les politiciens rêvaient d'un déficit de 3 %, il faudra se faire à l'idée que le déficit sera bien au delà...

http://www.20minutes.fr/ledirect/931691/france-deficit-budgetaire-etat-294-milliards-euros-mars

Et alors, le déficit français augmentera ; la dette française augmentera. La France ne parviendra donc pas à parvenir les objectifs de déficit qu'elle a elle-même fixé avec d'autres pays telle l'Allemagne. En théorie, la France sera sanctionnée ( LOL ).

Et puis les marchés commenceront à paniquer. Prêter à la France avec des taux ridiculement bas ( entre 1 et 2 % sur les échéances courtes et moyen terme ) ? Bien entendu cela deviendra une gageure...

En conséquence les taux d'emprunt pour la France grimperont, comme cela s'est vu pour les pays cités ci-dessus, aggravant donc le déficit et la dette, et aggravant la récession... Notez donc le silence coupable à ce sujet...

http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/07/24/24769664.html