Depuis le début, la crise que nous connaissons croissait dans les pays anglo-saxons, et ce depuis la soit-disant crise des subprimes ( je dis soit-disant car ceux qui me lisent depuis cette époque savent que le problème est bien plus profond et systémique qu'un simple problème de subprimes, et la preuve en est de ce qui se passe actuellement avec la dette européenne ). Je résume donc : en 2010, afin de sauver le dollar et les T-bonds, les médias contrôlés par la finance anglo-saxonne a semé la panique sur l'Europe, sur sa dette et sur l'euro. Les banques anglo-saxonnes avaient misé sur la baisse de l'euro. Cette panique a engendré l'effondrement de l'euro, une tension sur les taux, et donc une crise de la dette. De ce fait, les marchés se sont reportés sur le dollar et les T-bonds. Bien évidement cela a été profitable à court terme pour les T-bonds et le dollar qui ont servi de refuge. Mais il fallait être bien naïf pour voir un refuge dans ces actifs. Seuls les investisseurs les moins informés pouvaient penser que le dollar et les T-bonds étaient sûrs - contrairement à ce que je vous répète depuis des années -.

Comme je l'ai déjà dit la crise en Europe est déjà bien connue. L'essentiel a été dit. Il paraît que les actions du CAC40 sont valorisées du même montant que les fonds propres de ces entreprises. Le CAC40 est proche de son creux de 2002 et 2008, ce qui est loin d'être le cas pour le dow jones ou le nasdaq qui commencent à peine à réaliser leur euphorie http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/02/16/23539654.html

Or entre les mauvaises statistiques et les nouvelles de ce type : http://www.boursorama.com/actualites/etats-unis-une-ville-de-300-000-habitants-en-cessation-de-paiement-ce4e213ff046905f0a82fcde5f6fb143 , il y a fort à parier que la tendance va se retourner dans les pays anglo-saxons. Contrairement à la situation européenne, il y a beaucoup de mauvaises nouvelles à dire aux marchés sur les USA et le Royaume-uni. Par conséquent, la crise des pays anglo-saxons devrait faire son retour dans les médias, comme je vous le disais à maintes reprises, voir "Quelle heureuse coincidence" : http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/04/12/23999051.html ou http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/01/25/23337114.html .

Dans ces conditions, le scénario de rebond ( à terme ) de l'euro se précise. Il pourrait bien se faire d'ici la fin de l'année... http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/06/13/24491518.html

En outre la chute du dollar, un euro affaibli seront des moteurs pour la hausse de l'or http://lettredamien.canalblog.com/archives/2012/06/07/24444586.html . Pour être complet, il faut préciser que la crainte déflationniste pourrait engendrer une baisse de l'or, à condition que les liquidités disparaissent dans la trappe à dette, ce qui n'est pas le cas actuellement étant donné que les banques centrales aidées des banques commerciales maintiennent la masse monétaire. En cas d'aggravation, les banques agiraient pour injecter encore des liquidités, notamment par des prêts. Cependant il est de plus en plus certain que ces prêts ne seront pas remboursés, donc ces liquidités auront purement et simplement été créées de toutes pièces ( c'est le principe de la planche à billet, mais numérique - par addition de zéros sur des comptes informatiques... -). En outre, je crois que ces craintes déflationnistes sont déjà dans les cours pour l'or qui a stagné pendant un an. Sur le plan technique l'or est prêt à bondir. De plus en cas de déflation quel actif serait plus rentable que l'or ? Les devises en théorie, sauf qu'elles seront dévaluées afin de permettre un remboursement de la dette. Les obligations ne valent pas mieux car leur rendement est nul voire négatif, et leur risque n'est pas négligeable. Pour conclure même dans le pire scénario ( l'engloutissement de la masse monétaire par la dette, qui serait synonyme d'apocalypse finançière ), celui qui a de l'or conservera son pouvoir d'achat car le prix de TOUS les biens chutera, et celui qui parviendra à posséder de l'or sera bien plus riche que son entourage...