Il existe une menace importante pour l'économie à court terme. Une menace dont personne ne parle ( c'est normal puisque les médias évitent d'informer les gens et de parler de ce qui est dangereux pour la population ). Je veux parler des assurances-vie !

Depuis 9 mois, les Français - globalement - non seulement ne placent plus dans les assurances-vie MAIS EN PLUS retirent leurs fonds. Bien entendu il y a des raisons démographiques ( les personnes âgées retirent leur argent pour leur retraite ou décèdent ). Néanmoins il y a d'autres raisons : le placement est moins attractif fiscalement, peu rentable ( 3.4 % BRUT en moyenne sur les fonds euros, sans compter donc les taxes et les frais ), très risqué ( surtout les assurances-vie en actions et obligations ). Ce placement n'attire pas les jeunes et les banques ne le proposent plus car elles proposent d'autres placements plus utiles pour elles sur le plan comptable ( notamment divers livrets ).

En quoi est-ce un problème ? Déjà cela fait de l'épargne en moins pour placer dans les obligations ou les actions et cela créera des tensions sur ces marchés. Mais l'essentiel du problème est ailleurs. En effet les assurances-vie sont un système de Ponzi : les nouveaux entrants sont rémunérés par l'argent des clients anciens. C'est à dire que les nouveaux clients bénéficient en particulier de taux très attractifs garantis quelques mois seulement après l'ouverture d'un compte. Ces intérêts peuvent être payés par les gérants qui prennent l'argent sur les comptes des anciens clients. Puis les fonds sont placés dans des instruments financiers complexes qui ont subi et subiront des pertes. Ainsi, en réalité, l'argent placé dans les assurances vie par les clients n'existe pas en totalité, ce qui signifie qu'en cas de panique les premiers à retirer leur argent seront les seuls à pouvoir retirer leurs fonds. Ensuite, vu que l'argent n'existe pas, les gérants se retrouveront obligés de bloquer les comptes ( empêcher les retraits ). Ensuite les gérants seront de toutes façons incapables de rembourser leurs clients ( voir l'affaire Madoff ).

Or depuis 9 mois les clients retirent leurs fonds ( peut-être des initiés d'ailleurs ). Les premiers mois, les gérants laissent faire en pensant que le problème n'est que conjoncturel. Ils espèrent que le phénomène s'inversera. Mais petit à petit le problème devient structurel : les assurances vie semblent condamnées à être vidées ( à moins d'une révolution ). Cela va être inquiétant donc, d'autant plus que l'encours global des AV est de 1379 milliards d'euros ( soit plus de 60 % du PIB français ). Vous vous doutez que les gérants ne possèdent pas 60 % du PIB français dans leurs tiroirs...

En conclusion, à moins que les Français ne se remettent à investir massivement dans les AV, il y a de fortes chances pour que ceux qui y ont investi perdent leurs économies...

http://www.boursorama.com/actualites/le-marche-de-l-assurance-vie-toujours-dans-le-rouge-3dda7285a90c19b7690760a371627dca

http://www.boursorama.com/actualites/un-nouveau-trimestre-noir-pour-l-assurance-vie-384434a4174fc35baf6b8a79ee46bf9d