Il se trouve que mes prévisions ( diffusées sur ma liste mail ) étaient exactes. La consolidation a eu lieu, mais les indices actions sont survendus. Les matières premières aussi mais il n'est pas impossible qu'elles soient encore attaquées à court terme. Cela signifie que nous pourrions être tout proche d'un creux sur les actions et mp. L'euro a, lui, tendance à monter quand tout va bien, et à descendre en cas de panique : le marché se réfugie alors sur le dollar. Donc en cas de rebond des indices, l'euro monterait alors même si beaucoup d'analystes prévoient encore une baisse. En fait les prévisions sur l'euro vont être très difficiles. Pourquoi ?

L'élément haussier ( pour les actions, les mp ) est l'espoir de Quantitative easing ( QE3 ) de la part de la Fed. Même la BCE devrait faire ensuite de "l'assouplissement monétaire". Tout cela afin de soutenir la croissance, les Etats et les banques. Néanmoins la Fed passera la première à l'action, avec le risque de faire chuter le dollar, qui est sur-évalué actuellement, alors que la situation économique US reste mauvaise ( pour ceux qui l'auraient oublié, vu que les médias évitent d'en parler ). Ce dollar cher, en plus, asphyxie la croissance US. Il conviendrait de le faire baisser.

A côté de cela, les Européens s'enlisent dans leur crise, avec des élections qui se rapprochent, et avec des guignols comme candidats prêts à anéantir l'euro et l'Europe sans même s'en rendre compte. Cela ferait chuter l'euro donc monter le dollar. Aïe ! De surcroît, de nouveaux instruments financiers vont bientôt être mis sur le marché, comme je vous l'ai déjà écrit, afin de VADer la dette de la France, ce qui in fine nuierait à l'euro.

Pourquoi donc ne pas joindre l'utile à l'agréable ? Les Américains ont besoin de leur QE3 sans que cela se voit, donc sans trop faire baisser le dollar. Il leur suffirait donc d'attendre la poursuite de l'affaiblissement de l'euro pour lancer le QE3, donc affaiblir le $, mais le rapport €/$ serait peu perturbé. Ce qui signifie en passant que les Américains auraient besoin que la situation se détériore en Europe. Ca, nous le savions déjà, mais ces élections pourraient les y aider. Il serait donc fort probable qu'il y ait une forte spéculation lors de ces élections.

Toutefois, les USA pourraient lancer un QE3, ce qui serait un très bon argument électoral pour Obama qui lui aussi arrive à la fin de son mandat... Ainsi la direction de l'€/$ reste incertaine. Elle dépend de l'amplitude des spéculations et de l'amplitude du QE3. Mais ce qui importe, c'est que le QE3 pourrait être déclenché de manière inaperçue. Le dollar pourrait même monter ! Bien entendu, après une première phase probablement chaotique, il faudrait s'attendre à de l'inflation, au bénéfice des actions et des mp...